Le projet géopolitique de la Chine

M. Michel FOUCHER, diplomate et géographe de formation, a présenté, début mai, à l’Académie des sciences sociales de Shanghai (SASS), les projets géopolitiques de plusieurs pays émergents, dont le Brésil, l’Inde, la Turquie, la Corée du Sud et la Chine.

A cette occasion, devant près d’une soixantaine de chercheurs chinois et étrangers, M. FOUCHER est revenu sur les concepts de frontières, de politique étrangère, de soft power et d’influence. Il a procédé à une analyse des réalités du monde contemporain, grâce à une représentation cartographique de ses idées, son ouvrage intitulé "La Bataille des Cartes".

Il s’est attaché à développer deux axes de réflexion : quel est le projet géopolitique des pays émergents, autrement dit, leur intention ? Quelle est l’articulation entre les puissances ascendantes et les puissances établies ?
Il est aussi revenu sur le concept des BRICS et sa représentation dans l’imaginaire collectif : en effet, l’idée de BRICS aurait remplacé la notion de « pays en développement ». M. Michel FOUCHER a également expliqué que le monde avait toujours été polycentrique et que si aujourd’hui, il était extrêmement interdépendant, il n’était pas coopératif pour autant.

A l’issue de sa présentation, M. Foucher s’est prêté à une session de questions-réponses avec les chercheurs. Ces questions ont notamment porté sur l’application française du soft power, sur les frontières depuis la fin de la guerre froide et sur la manière dont les dirigeants français perçoivent la multipolarité.

M. FOUCHER lors de sa présentation à la SASS - JPEG

Dernière modification : 15/08/2014

Haut de page