Le patrimoine génétique de 1100 plantes du plateau tibétain répertorié

Après 5 années de recherche, des botanistes chinois de l’institut botanique du plateau tibétain de l’Académie des Sciences de Chine ont collecté les graines de 1100 espèces de plantes présentes dans la région du Sud-ouest du Tibet, dont un certain nombre d’herbes traditionnelles poussant principalement dans les régions du cours supérieur du fleuve Yarlung Zangbo et dans les prairies du Qiangtang.

Ces semences seront préservées dans la banque nationale chinoise de germoplasme de flore sauvage, une base de stockage en bio-ressources située à l’institut botanique de Kumming, surnommée « l’Arche de Noé » des espèces végétales du pays.

En 2011, un rapport sur l’environnement de la région du Tibet classait cette zone comme une des plus riches en biodiversité végétale dans le monde avec plus de 9600 espèces de plantes dont 855 uniques à la région. Cette collecte fait parti d’un grand projet initié en 2007 par 12 institutions nationales, d’un investissement de 148 millions de Yuans consistant à récupérer le génome de plus de 15 000 plantes sauvages poussant sur le plateau tibétain, mais aussi dans les régions du Qinghai, du Sichuan, du Yunnan, et du Gansu jusqu’à la fin de l’année 2012.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 30/07/2012

Haut de page