Le nombre d’étrangers venus étudier en Chine a fortement augmenté ces dernières années

Le nombre d’étrangers venus étudier en Chine a fortement augmenté ces dernières années. En 2010, ils seraient ainsi plus de 265 000 issus de 194 pays à étudier dans 620 universités, instituts ou centres de recherches, indiquent les statistiques du Ministère de l’Education MOE.

Ce nombre était de 240 000 en 2009 et l’objectif est d’atteindre les 500 000 en 2020. Le gouvernement central a investi 800 millions de yuans, soit environ 87 millions d’euros en 2010 dans la scolarité de ces étudiants, et le gouvernement local a contribué à hauteur de 110 millions de yuans, soit environ 12 millions d’euros, a indiqué Mr Zhang Xiuqin, Directeur du département de la coopération et des échanges internationaux du MOE. Bien que la majorité des étudiants étrangers viennent des pays asiatiques, le nombre d’étudiants des pays occidentaux progresse rapidement. Le classement des dix premiers pays qui envoient le plus d’étudiants en termes d’effectif est le suivant : la Corée du Sud, suivie des Etats-Unis, du Japon, de la Thaïlande, du Vietnam, de la Russie, de l’Indonésie, de l’Inde, du Kazakhstan et du Pakistan. La France et la Mongolie ont envoyé respectivement 5 000 étudiants chacun en 2010.
A la fin de l’année 2009, 282 instituts Confucius ont en outre, à travers 88 pays, dispensé un enseignement à 260 000 étudiants. Les chiffres du MOE montrent également une hausse du nombre de chinois qui étudient à l’étranger. Le nombre a atteint 284 700 en 2010, tandis que le nombre de chinois qui retournent au pays est de 134 800 pour la même année.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 15/03/2011

Haut de page