Le cinéma français tient la vedette à Wuhan [中文]

JPEG

UniFrance et l’Ambassade de France en Chine organisent la 16e édition du Panorama du cinéma français à Pékin, Shenzhen, Chengdu, Dalian, Xian, Chongqing et Wuhan. Ce rendez-vous incontournable offre aux spectateurs chinois l’occasion de découvrir, dans les salles des grandes villes chinoises, un échantillon éclectique de films, illustrant le dynamisme du cinéma français. En 2018, une partie de la programmation a été reprise par le festival international du film de Shanghai.

En 2019, la 16e édition du Panorama du cinéma français à Wuhan se déroule au cinéma, Lumière Pavilions de Wuchang en partenariat avec le Bureau du cinéma du Hubei.

8 films récents sont présentés du 4 au 14 juillet à Lumière Pavilions, une occasion unique de découvrir ou retrouver les acteurs et réalisateurs marquants du cinéma français : Vincent Lindon, Isabelle Huppert, Catherine Deneuve, Cécile de France, Jean Dujardin, Daniel Auteuil, Agnès Varda, Anne Fontaine. .. Lors du festival, plusieurs séances spéciales sont présentées en présence de spécialistes qui engageront un débat avec le public.

JPEG

Pour assister aux séances, la billetterie est déjà ouverte sur Lumière Pavilions App , Maoyan, Taopiaopiaou sur place à la caisse du cinéma.

La programmation du Panorama du cinéma français à Wuhan

JPEG

Présentation des films

JPEG
Blanche comme neige
107 min

Réalisation : Anne Fontaine
Avec : Isabelle Huppert, Lou de Laâge, Benoît Poelvoorde

Claire, jeune femme d’une grande beauté, suscite l’irrépressible jalousie de sa belle-mère Maud, qui va jusqu’à préméditer son meurtre. Sauvée in extremis par un homme mystérieux qui la recueille dans sa ferme, Claire décide de rester dans ce village et va éveiller l’émoi de ses habitants... Un, deux, et bientôt sept hommes vont tomber sous son charme ! Pour elle, c’est le début d’une émancipation radicale, à la fois charnelle et sentimentale…

JPEG
Isabelle Huppert

Isabelle Huppert commence sa carrière au début des années 70, tant au cinéma qu’à la télévision et au théâtre. Elle trouve vite des seconds rôles dans des films marquants des années 70 (César et Rosalie, Les Valseuses, Le Juge et l’Assassin).

A 25 ans, Huppert reçoit le Prix d’interprétation à Cannes pour son rôle de parricide dans Violette Nozière de Chabrol (1978). Dès lors, elle tourne avec les cinéastes français les plus exigeants, Godard (Sauve qui peut la vie, Passion) ou Pialat (Loulou, 1980), ce qui vaut à cette comédienne discrète une image d’intellectuelle. Sa carrière reconnue l’amène ensuite à tourner aux États-Unis, en Italie, en Russie, en Europe centrale et même sur le continent asiatique, faisant d’elle l’une des actrices les plus internationales et prolifiques (deux ou trois films par an en moyenne) en France.

Elle a reçu de très nombreux prix internationaux : deux Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes, un Ours d’argent de la meilleure contribution artistique à la Berlinale, etc. Elle remporte à deux reprises le César de la meilleure actrice, en 1996 pour La Cérémonie de Claude Chabrol et en 2017 pour Elle de Paul Verhoeven qui lui vaut par ailleurs un Golden Globe et une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice.

JPEG
En guerre
113 min

Réalisation : Stéphane Brizé
Avec : Vincent Lindon

Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de leur entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. Accord bafoué, promesses non respectées, les 1100 salariés, emmenés par leur porte‑parole Laurent Amédéo, refusent cette décision brutale et vont tout tenter pour sauver leur emploi.

JPEG
Vincent Lindon

Le comédien Vincent Lindon est l’un des piliers d’un cinéma français à la fois exigeant et populaire.

Il commence sa carrière avec de petits rôles chez Beineix, Blier, Sautet. Puis, on le retrouve en amoureux transi et un peu gauche de Sophie Marceau dans L’Etudiante (1988), comédie romantique de Claude Pinoteau, qui lui permet d’obtenir le prix Jean Gabin. Débute alors une relation privilégiée avec Claude Lelouch : Il y a des jours et des lunes (1990), La Belle Histoire (1992), Tout ça pour ça (1993).

Lindon excelle à camper des héros du quotidien à la bonhomie inquiète et sincère, personnages humains et charismatiques qui lui valent l’affection du public, tels le cadre au chômage dans La Crise (1992) de Coline Serreau, le patron dépassé basculant dans la criminalité de Ma Petite entreprise de Pierre Jolivet (1999) ou encore le maître-nageur aidant un réfugié afghan dans Welcome (2009).

Au Festival de Cannes 2015, Vincent Lindon remporte le prix d’interprétation pour son rôle de chômeur en fin de droits dans La Loi du marché de Stéphane Brizé.

JPEG
Le Grain Bain
122 min

Réalisation : Gilles Lellouche
Avec : Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde

C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que 5 quinquagénaires loosers, Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra-t-il de trouver un sens à leur vie ?

Le 6 juillet à 19h séance spéciale avec Franck Loiret, directeur de la Cinémathèque de Toulouse et Didier Kimmoun, attaché culturel du Consulat général de France à Wuhan.

JPEG
Mademoiselle de Joncquières
109 min

Réalisation : Emmanuel Mouret
Avec : Cécile de France, Edouard Baer, Alice Isaaz

Madame de La Pommeraye, jeune veuve retirée du monde, cède à la cour du marquis des Arcis, libertin notoire. Après quelques années d’un bonheur sans faille, elle découvre que le marquis s’est lassé de leur union. Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières et de sa mère...

JPEG
Le Retour du héros
90 min

Réalisation : Laurent Tirard
Avec : Mélanie Laurent, Jean Dujardin

Elisabeth est droite, sérieuse et honnête. Le capitaine Neuville est lâche, fourbe et sans scrupules. Elle le déteste. Il la méprise. Mais en faisant de lui un héros d’opérette, elle est devenue, malgré elle, responsable d’une imposture qui va très vite la dépasser…

JPEG
Jean Dujardin

Acteur, scénariste, réalisateur et producteur, Jean Dujardin, est une grande figure du cinéma contemporain. Sa carrière débute à la télévision durant les années 1990 : il s’impose comme un acteur populaire grâce à la short-com Un gars, une fille. Durant les années 2000, il confirme au cinéma en héros de deux franchises comiques, Brice de Nice (2005) et OSS 117 (2006-2009). Durant les années 2010, il collabore avec des cinéastes confirmés : Bertrand Blier pour Le Bruit des glaçons (2010), Nicole Garcia pour Un balcon sur la mer (2012), mais c’est The Artist (2011), film en noir et blanc réalisé par Michel Hazanavicius, qui lui permet de devenir le premier acteur français à remporter l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation du rôle de George Valentin, star déchue du cinéma muet.

Depuis son Oscar, il alterne les productions françaises et américaines : Le Loup de Wall Street, Möbius, Un plus une...

JPEG
Rémi sans famille
109 min

Réalisation : Antoine Blossier
Avec : Daniel Auteuil, Maleaume Paquin, Virginie Ledoyen

Les aventures du jeune Rémi, orphelin recueilli par la douce Madame Barberin. A l’âge de 10 ans, il est arraché à sa mère adoptive et confié au Signor Vitalis, un mystérieux musicien ambulant. A ses côtés, il va apprendre la rude vie de saltimbanque et à chanter pour gagner son pain. Accompagné du fidèle chien Capi et du petit singe Joli-Cœur, son long voyage à travers la France, fait de rencontres, d’amitiés et d’entraide, le mène au secret de ses origines…

JPEG
Tout nous sépare
99 min

Réalisation : Thierry Klifa
Avec : Catherine Deneuve, Diane Kruger, Nicolas Duvauchelle, Nekfeu

Julia, trentenaire handicapée après un accident, est accro à la drogue et à son dealer Rodolphe, une petite frappe locale. Quand le voyou disparait, son meilleur ami Ben débarque dans la maison de la jeune bourgeoise pour faire chanter sa mère. Une œuvre mêlant film noir à suspense et drame familial bourgeois avec intelligence et élégance.

JPEG
Catherine Deneuve

Catherine Deneuve est issue d’une famille de comédiens. En 1964, elle est l’héroïne des Parapluies de Cherbourg, le mélodrame entièrement chanté de Jacques Demy, succès public et Palme d’or à Cannes. Désormais, elle devient l’incarnation de l’idéal féminin.

Au fil des décennies suivantes, elle est l’égérie de réalisateurs majeurs comme Jacques Demy (Les Demoiselles de Rochefort, Peau d’âne et L’Événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la Lune), François Truffaut (La Sirène du Mississipi, Le Dernier Métro) ou André Téchiné (Ma saison préférée, Les Voleurs). Elle compte également dans sa filmographie plusieurs grands noms du cinéma international, comme Luis Buñuel (Belle de jour, Tristana), Roman Polanski (Répulsion) et Mauro Bolognini (La Grande Bourgeoise).

Elle occupe une place centrale dans le paysage cinématographique français. Loin de se reposer sur les lauriers, elle prend part aux projets les plus variés : du film choral et glamour à la française au dessin animé novateur, de la comédie décalée au film conceptuel, du jeune cinéma d’auteur à la superproduction. Considérée comme l’une des plus grandes actrices françaises de sa génération, elle obtient deux Césars de la meilleure actrice, une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice et un prix d’interprétation dans les trois plus grands festivals de cinéma— Cannes, Venise et Berlin.

JPEG
Varda par Agnès
115 min

Réalisation : Agnès Varda

Ouvrant en conteuse aguerrie les portes de son univers, Agnès Varda revisite avec son inventivité coutumière, ses inspirations et sa filmographie. Un touchant autoportrait qu’elle avait conçu comme un au revoir.

Agnès Varda

Agnès Varda, née en 1928 à Ixelles (Belgique) et morte le 29 mars 2019 à Paris, est une photographe, réalisatrice de cinéma et plasticienne française qui a marqué son époque et plusieurs générations de cinéastes. Elle tourne son premier film La Pointe courte en 1954. Ce coup d’essai, qui mêle avec peu de moyens chronique réaliste et étude psychologique, annonce les audaces de la Nouvelle vague. Le succès public suivra en 1961 avec Cléo de 5 à 7 tandis que Le Bonheur décrochera le Delluc en 1965.

Dès ses débuts, Varda passe du court au long métrage, du documentaire à la fiction. Avec son talent de conteuse et son insatiable curiosité, Varda a su se faire, au fil des ans, une place à part dans le cinéma français. L’ensemble de son œuvre cinématographique est récompensé par un César d’honneur en 2001, par le prix René-Clair de l’Académie française en 2002, par une Palme d’honneur au Festival de Cannes 2015, par un Oscar d’honneur reçu en 2017 et par la Caméra de la Berlinale en 2019.

L’invité du festival : Franck Loiret
JPEG

Franck Loiret a effectué tout son parcours professionnel au sein d’institutions culturelles. Après avoir été comédien en France et à l’étranger, il devient directeur adjoint du Wyndham’s Theatre à Londres. De retour en France, il est chargé de mission au Théâtre National de Toulouse (TNT), puis directeur délégué du Centre chorégraphique James Carlès. Il rejoint la Cinémathèque de Toulouse en 2007 comme directeur administratif et financier. Il est nommé directeur délégué en 2015.

Le 6 juillet à 19h, séance spéciale de Le Grand bain avec Franck Loiret, directeur de la Cinémathèque de Toulouse et Didier Kimmoun, attaché culturel du Consulat général de France à Wuhan.

JPEG
La Cinémathèque de Toulouse
Films, affiches, photos, revues, ouvrages sur le cinéma… Les collections conservées par la Cinémathèque de Toulouse, plus importante de France après celle de Paris, couvrent l’ensemble de l’histoire du cinéma de ses origines à nos jours. Membre de la FIAF (Fédération Internationale des Archives du Film) depuis ses origines, la Cinémathèque est reconnue au niveau international pour son engagement et son expertise dans la conservation et la restauration du patrimoine cinématographique.

实用信息/Infos pratiques

04.07-14.07

地点/ Lieu

卢米埃影城

Lumière Pavilions

武昌区中北路23号凯德1818七楼

7e, Kaide 1818, 23 Zhongbei Lu, Wuchang

交通/Transport

地铁4号线楚河汉街D出口

Sortie D, Métro Ligne 4, arrêt Chu He Han Jie

Dernière modification : 01/08/2019

Haut de page