Le chimiste français François MATHEY est nommé membre étranger de l’Académie des sciences de Chine [中文]

Tous les deux ans depuis 1994, l’Académie des sciences de Chine (CAS) honore des chercheurs étrangers qui ont marqué la coopération scientifique avec la Chine. Cette année neuf chercheurs étrangers, dont quatre Américains, deux Japonais, un Israélien, un britannique et un Français, François Mathey, Directeur de recherche émérite au CNRS, se sont vu attribuer le titre de membre étranger de la CAS. Trois des neuf membres distingués cette année sont récipiendaires du prix Nobel.

JPEG

M. François MATHEY, polytechnicien, a obtenu son doctorat en 1971 à l’Université Pierre et Marie Curie. Il est entre autres, membre de l’Académie des sciences de France et membre de l’Académie des sciences européennes. M. MATHEYa obtenu de très nombreux prix parmi lesquels la médaille d’argent du CNRS, le Prix Langevin de l’Académie des sciences et le China Friendship Award.

En 1998, M. François MATHEYa fondé le laboratoire des « hétéro-éléments et coordination » à l’Ecole polytechnique (Palaiseau) qu’il a dirigé pendant 17 ans où il a enseigné. Directeur de recherche émérite au CNRS, M. François Mathey a rejoint en 2003, l’Université de Californie à Riverside, où il a été nommé « distinguished Professor ». En 2007, il a créé et a codirigé le laboratoire international associé sur les matériaux organophosphorés fonctionnels (LIA-MOF) associant l’Université de Zhengzhou (province du Henan), le CNRS, et l’Université de Rennes 1. M. François MATHEYest également Professeur au Nanyang Technological University School of Physical and Mathematical Sciences (SPMS) de Singapour. Scientifique de renommée internationale, M. François MATHEY est l’auteur de plus de 580 publications.

Avec François MATHEY, Les Français représentent la troisième communauté scientifique étrangère de la CAS, avec six élus : Philippe G. CIARLET (mathématicien, élu en 2009), Vincent COURTILLOT (géophysicien, élu en 2007), Guy BLANDIN de THE (virologue, élu en 2004), Jean-Marie LEHN (chimiste, prix Nobel, élu en 2004) et Jacques-Louis LIONS (mathématicien, élu en 1998, décédé en 2001).

Dernière modification : 16/02/2012

Haut de page