Le Xishuangbanna un écosystème à part entière

La préfecture autonome dai de Xishuangbanna dans la province du Yunnan est limitrophe de la Birmanie et du Laos et est appelée le « jardin céleste » pour sa végétation luxuriante et sa forêt tropicale où vit une grande diversité florale et animale.

JPEG

Madame Fabyène Mansencal, en déplacement dans la préfecture, s’est rendue au jardin botanique tropical du Xishuangbanna (XTBG) de l’Académie des Sciences de Chine, créé en 1959. Site scientifique et touristique combinant recherche, formation et protection environnementale, l’institut du XTBG a une renommée internationale, puisqu’il accueille des chercheurs français et chinois francophones formés en France dont les spécialités s’axent autour de la botanique, de l’horticulture ainsi que de l’écologie. La Consule générale s’est parallèlement entretenue avec le directeur de l’institut, Monsieur Zhen Jin, avec lequel elle a échangé en matière de coopération et notamment avec le Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN). Les deux institutions partagent une histoire commune puisque le Père Jean-Marie Delavay des Missions étrangères de Paris était en mission dans le Yunnan au XIXème siècle. Botaniste amateur, il a envoyé de nombreux spécimens du Yunnan au Muséum national d’histoire naturelle qui ont été décrites pour la première fois par les botanistes français.

Par ailleurs, la Consule générale, s’est entretenue avec le directeur du bureau des affaires étrangères du Xishuangbanna, Monsieur Ai Zhen, où les échanges ont porté sur la préservation de la faune et de la flore, des minorités ethniques ainsi que de leur mode de production.

JPEG

Dernière modification : 12/02/2018

Haut de page