Le Mois franco-chinois de l’environnement revient pour une 6e édition [中文]

Réconcilier économie et écologie : quelles solutions ?

PNG

Du 22 septembre au 6 novembre 2019, le Mois franco-chinois de l’environnement invite le public à réfléchir aux moyens de concilier développement économique et respect de l’environnement.

Face à l’urgence climatique et à ses impacts sur la santé de notre planète, le réveil citoyen est d’autant plus nécessaire que les solutions à imaginer sont pressantes. Entreprises, consommateurs, politiques, société civile… tous ont un rôle à jouer pour faire évoluer les comportements en faveur d’un développement plus responsable et durable.

En mettant à l’honneur des personnalités engagées et des initiatives innovantes, le Mois franco-chinois de l’environnement porte l’ambition d’aider à la prise de conscience et à la mobilisation collectives.

Cette année, c’est une femme libre et engagée, Hung Huang, qui soutient le Mois franco-chinois de l’environnement. Présidente-directrice générale de China Interactive Media Group, Hung Huang est une personnalité médiatique influente qui met sa notoriété au service de la cause environnementale et du développement durable.

PNG

Hung Huang, marraine du 6e Mois franco-chinois de l’environnement

PNG

« Je suis très honorée d’être la marraine du Mois franco-chinois de l’environnement 2019, car j’estime que le plus grand défi auquel la population doit faire face aujourd’hui, c’est celui de l’environnement.

Chacun peut, à son échelle et par de simples gestes, contribuer à la protection de l’environnement.

Dans l’inconscient collectif, prendre part à la protection environnementale aurait un impact sur notre niveau et notre mode de vie. Notre qualité de vie serait moins bonne qu’auparavant. Mais en réalité, ce n’est pas le cas. Pour nous défaire de ces malentendus, il est nécessaire de discuter et de débattre de ces sujets, à l’image de ce que propose le Mois franco-chinois de l’environnement avec le thème de l’économie verte. »

Un festival pluridisciplinaire pour le grand public et les spécialistes

PNG

Unique en son genre, le Mois franco-chinois de l’environnement est à ce jour le seul festival dédié au thème de l’environnement, organisé par une ambassade. Il s’adresse autant au grand public qu’aux professionnels de l’environnement, avec une programmation pluridisciplinaire originale qui associe conférences techniques, expositions, projections, concerts ou encore performances artistiques.

Nathalie Boyer, déléguée générale d’ORÉE et ambassadrice française de l’économie circulaire, présentera ainsi l’ambition portée par la France et les mesures concrètes prises en la matière. Elle invitera le public à porter un autre regard sur nos modes de production et de consommation au profit d’une utilisation raisonnée des ressources naturelles et une réduction de nos déchets.

Sylvie Faucheux, spécialiste en économie écologique et développement durable, s’intéressera aux « éco-innovations », offertes notamment par le numérique, qui permettent par exemple de mieux évaluer les risques environnementaux, d’optimiser la gestion des ressources ou encore de faire respecter les réglementations en matière environnementale.

Le groupe Kering, engagé dans une démarche de réduction de son empreinte environnementale, proposera une conférence sur l’innovation dans le domaine de la mode et du luxe.

Parce que la culture et l’expression artistique constituent aussi des vecteurs de sensibilisation et d’information, le Mois franco-chinois accueillera la styliste Maroussia Rebecq, qui proposera dans le cadre de la Beijing Fashion Week un défilé de mode autour d’une collection entièrement réalisée à partir de vêtements de seconde main ; mais aussi l’artiste pluridisciplinaire Natsuko Uchino, connue pour son travail autour de la céramique, qui ouvrira une réflexion autour des notions d’artisanat, d’écologie, d’art et d’agriculture ; ou encore le scénariste de bandes dessinées Wilfrid Lupano, qui aborde dans ses œuvres, avec humour et poésie, les problèmes écologiques de notre époque.

Une ouverture exceptionnelle

PNG

La cérémonie d’ouverture de la 6e édition du Mois franco-chinois de l’environnement se tiendra à Shenzhen le dimanche 22 septembre au Shenzhen Talent Park. Elle débutera par le vernissage de l’exposition RE-CYCLAGES, présentée dans 9 villes de Chine tout au long du festival, et se poursuivra par un cocktail déjeunatoire. Les participants seront ensuite conviés à une table ronde sur le thème « Comment réconcilier économie et écologie », réunissant Wilfrid Lupano, scénariste de bandes dessinées et fondateur de l’association The Ink Link, Nathalie Boyer, déléguée générale d’Orée et ambassadrice française de l’économie circulaire, Carrie Yu, pionnière et défenseuse du zéro déchet, Nicolas Defrenne, directeur de PV Cycle, éco-organisme recyclant les panneaux solaires présenté dans l’exposition RE-CYCLAGES, et Hung Huang, marraine de la 6e édition du festival.

Sensibiliser dès le plus jeune âge

PNG

Il n’est jamais trop tôt pour s’informer et agir pour l’environnement. Le festival souhaite accompagner la prise de conscience chez les plus jeunes et proposera toute une série d’ateliers éducatifs et créatifs. Qu’est-ce que l’énergie ? Comment réduire nos déchets ? Pourquoi et comment recycler ?... Autant de questions qui trouveront des réponses ludiques et faciles à reproduire à la maison. L’éveil des consciences se poursuivra sur scène avec des représentations de théâtre pour enfants : La Mer en pointillés, une quête poétique, qui interroge la place de l’immédiateté, du possible et du rêve ; ou La Petite casserole d’Anatole, une ode à la différence, empreinte de drôlerie et de tendresse ; mais aussi sur grand écran avec la projection par exemple du film Mia et le lion blanc, une histoire d’amitié hors du commun entre une petite fille et un lion, Minuscule 2, dont le premier opus a remporté un franc succès ici en Chine, avec près de 700 000 entrées.

L’économie circulaire à l’honneur

PNG

Recycler plutôt que jeter, partager plutôt qu’acheter… Au cœur de la feuille de route française, l’économie circulaire propose un modèle de développement alternatif au modèle linéaire, principal responsable de la dégradation de notre environnement au cours du XXe siècle. Pour illustrer ce que sont les piliers de l’économie circulaire et encourager les pratiques plus responsables, le Mois franco-chinois de l’environnement accueille l’exposition RE-CYCLAGES du photographe Alain Fouray ; une série de conférences (Les enjeux de l’économie circulaire ; la gestion des eaux usées ; l’utilisation du bois dans la construction, la gestion des déchets plastiques,…) ; des ateliers éducatifs (sur la réduction de la consommation d’énergie, le recyclage des objets électroniques), ainsi qu’un marché de troc de vêtements d’occasion.

Dernière modification : 20/09/2019

Haut de page