Le 14 juillet 2019 à Shanghai en images [中文]

Retour en images sur la célébration organisée à la résidence de France avec le soutien de la chambre de commerce et d’industrie française en Chine le 14 juillet 2019

JPEG
M. Chen Qun, Vice-maire de Shanghai et M. Axel Cruau, Consul général de France à Shanghai, lors d’un entretien à l’occasion de la fête nationale française le 12 juillet 2019

A cette occasion, M. Axel Cruau, Consul général de France à Shanghai, a prononcé le discours suivant :

« Monsieur le vice-maire,
Mesdames et messieurs les représentants des autorités,
Mesdames et messieurs les consuls généraux,
Messieurs les conseillers consulaires,
Mesdames et messieurs les représentants des associations franco-chinoises,
Chère Anne et chère Shuwei,
Mesdames et messieurs, chers amis,

Mon épouse Dourène et moi sommes très heureux de vous accueillir à la résidence à l’occasion de notre fête nationale, qui est un moment privilégié de l’amitié franco-chinoise dans un lieu emblématique à Shanghai de cette dernière.

Depuis 1964, depuis 55 ans, nos relations bilatérales reposent sur des fondations solides renforcées régulièrement par de nombreuses visites au plus haut niveau.
Cette année 2019 aura été, et sera encore, particulièrement importante à cet égard.

J’en veux pour preuve la visite d’Etat très réussie du président Xi Jinping en France au mois de mars dernier. Par ailleurs nous travaillons d’ores et déjà à la visite d’Etat que réalisera le président Macron en novembre à Shanghai et à Pékin.

Ce sera un moment marquant, en particulier car cette visite aura lieu au même moment que la deuxième foire internationale des importations de Chine, où la France sera pays invité d’honneur.
Nous ne doutons pas que cette visite permettra à nos deux pays d’approfondir leurs coopérations bilatérales dans tous les domaines dans un esprit d’amitié, de coopération équilibrée et de responsabilité.

Cette visite permettra également d’approfondir notre dialogue pour relever les défis qui nous sont communs, comme la lutte contre le changement climatique, le terrorisme, la non-prolifération nucléaire, la stabilité régionale.
Comme l’a dit le vice-président Wang Qishan lundi 8 juillet à l’ouverture du World Peace Forum, « La Chine ne peut pas se développer sans le monde, pas plus que le monde ne peut se développer sans la Chine ».
La France est convaincue que c’est par la voie du multilatéralisme que nous parviendrons à identifier des solutions à ces défis communs et à apporter des réponses qui bénéficieront à tous.

A cet égard, la Chine et la France, en tant que membres permanents du conseil de sécurité, en tant que puissances économiques attachées à une mondialisation maîtrisée ont un rôle particulier à jouer.

Pour sa part, le président français, pour formuler des propositions d’avenir, conviera pour la deuxième année consécutive, les dirigeants du monde entier au Forum de Paris pour la paix le 11 novembre. Ce Forum visera à rassembler toutes celles et tous ceux qui croient à la gouvernance mondiale, à la coopération, au multilatéralisme. La Chine y a bien entendu déjà été invitée et nous espérons qu’elle y prendra toute sa part à haut niveau.

Monsieur le Vice-maire,
Ces solides fondations, politiques, économiques, humaines, dont je viens de parler, ce sont aussi celles sur lesquelles la communauté française de Shanghai, et de toute la circonscription consulaire, veut bâtir sa relation avec la Chine.

La communauté française, ne se résume pas à un nombre d’individus. La communauté, c’est un c’est un ensemble dynamique d’institutions et d’associations dynamiques, c’est plus de la moitié des entreprises françaises en Chine, certaines parmi les plus grandes, les plus innovantes, les plus connues et j’en vois de nombreux représentants ici avec nous

Ces entreprises, ce sont aussi de nombreuses start-ups et des entrepreneurs, c’est la French Tech, gisement de talents pour nos deux pays, qui compte plus de 1000 membres actifs à Shanghai et dans sa région et près de 50 entreprises à très haut potentiel, des pépites. Ce sont aussi des liens entre les entreprises françaises et chinoises, comme le Club 50 lancé en mai dernier.

Mais si la France à Shanghai est innovante, elle sait aussi rester romantique.
Je voudrais ainsi saluer cette année encore l’ouverture d’un nouveaux fleurons de la gastronomie, Blanche, Polux la nouvelle brasserie de Paul Pairet, et cette semaine même un nouvel établissement du chef Nicolas le Bec, qui rejoignent les maisons et les chefs internationalement célèbres déjà présents à Shanghai.

Monsieur le vice-Maire,
La France romantique, c’est aussi la France du savoir, qui donne toujours autant la priorité aux coopérations scolaires, universitaires et culturelles.
Ainsi, le lycée français de Shanghai, a encore cette année, comme l’an passé et l’année précédente, obtenu 100% de réussite au baccalauréat, l’équivalent français du gaokao et plus de 60% de mentions très bien.

C’est un établissement d’excellence qui, avec l’école allemande, est une force essentielle pour attirer à Shanghai les talents français francophones et européens.

En septembre ouvrira le deuxième campus du lycée dans le district du Yangpu, grâce au soutien constant du district et de la municipalité, et je voudrais- toute la communauté voudrait par ma voix- vous en remercier. C’est un projet structurant pour notre communauté.

La France romantique, c’est aussi celle des arts.
En matière culturelle, Shanghai vient d’accueillir pendant une semaine le ballet de l’opéra de Paris, de niveau mondial. Le centre Pompidou provisoire-West Bund , un projet innovant de niveau également international.

Monsieur le Vice-Maire, chers amis,
Pour conclure, nous le savons tous, Shanghai est une de ces métropoles où le futur s’écrit. Le futur de la Chine, mais également le futur du monde.
Les Français de Shanghai souhaitent continuer d’écrire ce futur avec leurs amis et partenaires chinois, et participer au rayonnement de cette ville qu’ils aiment.

Nos coopérations sont très fortes et nous souhaitons continuer à avancer ensemble.
Nous souhaitons avancer la main dans la main avec vous, et renforcer toujours plus nos liens en nous projetant avec confiance vers l’avenir.

Vive la Chine, vive la France et vive l’amitié franco-chinoise ! »

Retour en images sur la célébration organisée à la résidence de France avec le soutien de la chambre de commerce et d’industrie française en Chine le 14 juillet 2019 :

JPEG - 2.3 Mo
L’hymne national chinois chanté par Mme Qiu Shuwei.
JPEG - 2.4 Mo
L’hymne national français chanté par Mme Anne Evenou.

JPEG

JPEG

JPEG - 2.4 Mo
De gauche à droite, Mme Qiu Shuwei, Mme Anne Evenou, M. Olivier Dubroeucq, Vice-Président de la chambre de commerce et d’industrie française en Chine et M. Axel Cruau, Consul général de France
JPEG - 2.4 Mo
Le groupe « Pourquoi pas ?! »

JPEG

Dernière modification : 30/08/2019

Haut de page