Langue française et traduction littéraire à l’honneur

Dans le cadre de la 22eme Fête de la Francophonie en Chine, la demi-finale de la 2eme édition du concours de traduction de poésies de langue française a été organisée à la librairie Upperbookstore à Shanghai le samedi 10 mars 2017.

Le concours
Ce concours proposait de traduire en chinois un corpus de cinq poésies de langue française de grands auteurs francophones : Habib Tengour (Algérie), Yves Bonnefoy (France), Salah Stetie (Liban), Tahar Ben Jelloun (Maroc) et Tahar Bekri (Tunisie).

Une étape de présélection avait permis d’identifier 5 demi-finalistes parmi les 21 étudiants qui ont concouru dans la circonscription de Shanghai (Anhui, Jiangsu, Zhejiang, et Shanghai). Cinq jeunes filles ont ainsi été invitées à défendre leurs traductions devant un jury composé de spécialistes de littérature, traduction et langue française.
- Monsieur Kelu Zheng, professeur retraité qui continue à enseigner au département de littérature comparée de l’université normale de Shanghai, auteur de nombreux ouvrages sur des figures littéraires françaises et qui, en 1987, a été récompensé pour son travail de traducteur en recevant les Palmes académiques.
- Monsieur Zhongxian Yu, écrivain, critique littéraire, professeur à l’Académie des sciences sociales de Chine, traducteur reconnu et nommé Chevalier des arts et des lettres en 2002.
- Madame Xueli Zhou, enseignante de français à l’université normale de Shanghai , dont les recherches académiques portent sur la poésie de Jacques Prevert.
- Monsieur Louis Le Guillou, qui enseigne l’interprétation consécutive à l’institut supérieur de traduction et d’interprétation de l’université des études internationales de Shanghai et a été lauréat du concours de traduction et d’interprétation de l’université des langues et cultures de Pékin en 2014.

JPEG
JPEG

Les résultats
Les 5 demi-finalistes - Rui Xu, Wanying Yu, Mintao Zhang, Luying Cao et Karen Sun - ont toutes défendu leur travail avec passion et raison, et le jury a longtemps délibéré, mais une étudiante de l’institut Jinling de l’université de Nankin a remporté leur adhésion. En gagnant la demi-finale du concours, Wanying Yu, soutenue par ses parents venus l’encourager, s’est qualifiée pour la finale qui se tiendra à Pékin où elle deva de nouveau présenter son travail de traduction dans l’espoir de gagner le 1er prix, un séjour en France !

JPEG

Wanying Yu avait en 2016 remporté le concours de chanson francophone ( http://www.ambafrance-cn.org/Felicitations-a-Wanying-Yu-qui-remporte-le-concours-2016-de).
Musicienne, Wanying aime les mots et leurs sonorités et n’a de cesse de perfectionner sa maîtrise de la langue française.

JPEG

Nous lui adressons nos félicitations et lui souhaitons bonne chance pour la finale !

Événement et interviews à retrouver sur cctalkhujiang -

Dernière modification : 13/03/2017

Haut de page