La stratégie nationale française de prévention et de lutte contre la pauvreté

Les constats

§ 8,8 millions de personnes pauvres en France dont près de 3 millions dans une situation de privation matérielle grave

§ 3 millions d’enfants pauvres

§ 20,7% de chômage chez les jeunes, Environ 60 000 jeunes mineurs ne sont ni en études, ni en formation, ni en emploi (NEETS)

§ 3 000 jeunes sortant des dispositifs de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) se retrouvent seuls sans aucune solution

La stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté a été élaborée avec l’ensemble des acteurs (Personnes en situation de pauvreté, travailleurs sociaux, responsables associatifs, élus locaux). Son objectif : « impulser une véritable démocratie sociale pour transformer durablement les pratiques et redonner le pouvoir d’agir aux personnes fragiles ». Elle comprend des mesures de prévention de la précarité en faveur des plus jeunes, mais aussi l’instauration d’un Revenu Universel D’activité et un renforcement des dispositifs d’accompagnement au retour à l’emploi. Elle s’articule autour de 5 engagements et 21 mesures phares et fera l’objet d’un suivi par un comité de suivi national et une gouvernance régionalisée qui s’adaptera aux besoins des territoires.

Les 5 engagements de la stratégie pauvreté :

1. L’égalité des chances dès les premiers pas pour rompre la reproduction de la pauvreté (1,24 Mds €)

2. Garantir au quotidien les droits fondamentaux des enfants (271 M €)

3. Un parcours de formation garanti pour tous les jeunes (438 M €)

4. Vers des droits sociaux plus accessibles, plus équitables et plus incitatifs à l’activité (4,97 Mds €)

5. Investir pour l’accompagnement de tous vers l’emploi (1,04 Mds €)

PDF - 108.3 ko
La stratégie nationale française de prévention et de lutte contre la pauvreté (PDF - 108.3 ko)

Dernière modification : 22/07/2019

Haut de page