La fête nationale à la résidence à Shanghai

Le 14 juillet 2020, le Consulat général de France a organisé une réception à l’occasion de la fête nationale, en format réduit compte tenu des précautions sanitaires. Retrouvez le discours du Consul général à cette occasion :

JPEGLe Consul général s’entretient avec le représentant de la municipalité de Shanghai

« Je suis très heureux de vous accueillir, avec mon épouse Alice, à la Résidence pour ce premier 14 Juillet depuis ma prise de fonctions. D’autant plus heureux qu’il s’agit d’un 14 juillet particulier, dans le contexte incertain que nous connaissons depuis plusieurs mois.
JPEG
Malgré le contexte, il nous a semblé important que cette cérémonie se tienne, même en format plus restreint que d’habitude. Pourquoi ? Parce que le 14 Juillet, ce n’est pas une fête comme une autre, c’est le moment où tous les Français se retrouvent autour de trois mots simples : Liberté, Egalité, Fraternité. Des valeurs qui fondent la République Française et nous servent de boussole dans les tempêtes depuis deux siècles, mais aussi des valeurs universelles que nous partageons avec l’ensemble de l’Humanité. Car, qui en France comme en Chine ou ailleurs, n’aspire pas à la liberté ? Qui dans le monde n’aspire pas à l’égalité ? Qui dans le monde ne souhaite pas une plus grande fraternité ?

Ces valeurs humanistes ont pu apparaître un moment fragilisées dans une crise qui se traduisait dans le monde entier par un contrôle accru des citoyens, une forte inégalité face à l’épidémie et une nécessaire distanciation sociale. Mais, la France et l’Europe ont su contrôler l’épidémie tout en restant fidèles à ces valeurs. Les Européens ont prouvé concrètement cette belle phrase de Victor Hugo : « Tout ce qui augmente la liberté augmente la responsabilité ». Liberté, égalité, fraternité sont plus que jamais au cœur du projet européen.

Et la fraternité a aussi été au cœur des relations franco-chinoises et euro-chinoises pendant l’épidémie. Pendant les premières semaines, quand une situation d’urgence prévalait à Wuhan, les Européens se sont mobilisés pour apporter une aide concrète à la Chine. Les Français de Shanghai ainsi que les entreprises françaises ont activement contribué à cet effort. Et quand l’Europe a été touchée à son tour, nous avons aussi été très émus de l’aide généreuse de la population chinoise. Ce sont ces gestes de solidarité et de fraternité mutuelle qui consolident notre amitié.

C’est pour manifester cette amitié et cette fraternité que nous avons invité cette année ceux qui se sont engagés en première ligne contre l’épidémie : les personnels médicaux chinois, qui comme en Europe ont sauvé tant de malades au risque de leur vie ; les chercheurs de l’Institut Pasteur de Shanghai qui participent activement à la recherche sur ce nouveau virus ; et les nombreux amis chinois et français qui se sont mobilisés de diverses façons. A tous un grand merci !

JPEGLe Consul général entouré de médecins shanghaiens et de chercheurs de l’Institut Pasteur de Shanghai

L’épidémie n’est pas finie, mais il est temps de se tourner vers l’avenir. En commençant par donner un nouvel élan aux relations franco-chinoises, conformément à la feuille de route fixée par les Présidents Emmanuel Macron et Xi Jinping lors de la visite du Président de la République à Shanghai en novembre 2019. 40 ans après l’ouverture du consulat général de France à Shanghai, les entreprises françaises, les universités, les centres de recherche, les milieux culturels renforcent leurs partenariats avec la Chine dans la durée. Dans ce contexte, Shanghai est plus que jamais un pont privilégié entre nos deux pays. Au-delà des vicissitudes temporaires, nous renouvelons notre confiance dans l’avenir de cette ville globale et dans le rôle que la France peut jouer dans son émergence internationale.

Vive la France ! Vive l’Europe ! Vive l’amitié franco-chinoise !

M. Benoît Guidée s’est aussi adressé plus particulièrement à la communauté française de notre circonscription consulaire en ce jour de fête nationale :

« Ces longs mois écoulés depuis janvier ont été difficiles pour tous. Je pense en particulier aux familles séparées, dont certaines n’ont pas encore pu rentrer à Shanghai. Leur retour et celui des professeurs du Lycée français est notre priorité. Ces dernières semaines, plus d’une centaine de demandes ont pu être débloquées avec notre appui, même si beaucoup reste à faire. Reste aussi le problème des liaisons aériennes : grâce à une mobilisation à haut niveau, Air France a été une des premières compagnies étrangères à se poser à Shanghai. Nous sommes conscients que deux vols hebdomadaires entre Paris et Shanghai, c’est encore insuffisant, et travaillons pour obtenir une augmentation prochaine des fréquences qui rendra les billets plus accessibles.

Ce qui m’a marqué, dans ces moments difficiles, c’est que la communauté française a été soudée et solidaire : les élus et les associations ont pleinement joué leur rôle, la CCIFC, les CCE et la French Tech se sont immédiatement mobilisés, les entreprises françaises se sont adaptées pour poursuivre leurs opérations et le lycée français de Shanghai a su garder le cap dans la tempête. Quant à l’Ambassade et aux consulats français en Chine, ils sont tous restés ouverts sans interruption pendant la crise, même à Wuhan, surtout à Wuhan, pour venir en aide à nos concitoyens en difficultés aux quatre coins du pays et informer la communauté régulièrement.

Le consulat général de France à Shanghai vous souhaite une excellente fête nationale !

Dernière modification : 16/07/2020

Haut de page