La France collabore avec ses partenaires africains pour livrer 10 millions de doses de vaccins à l’Afrique [中文]

Communiqué conjoint de la présidence de la République et de l’Union africaine(le 30 août 2021)

Communiqué conjoint de la présidence de la République et de l’Union africaine(le 30 août 2021)

Les États membres de l’Union africaine recevront 10 millions de doses supplémentaires de vaccins AstraZeneca et Pfizer contre la COVID-19 au cours des trois prochains mois grâce à un nouveau partenariat entre le gouvernement français et l’Union africaine.

Les vaccins seront alloués et distribués dans le cadre de l’initiative du « Fonds africain pour l’acquisition des vaccins » (AVAT) et du mécanisme pour un accès mondial au vaccin contre la COVID-19 (COVAX).

L’initiative AVAT est un mécanisme d’achats groupés pour permettre aux États membres de l’Union africaine de se procurer suffisamment de vaccins pour répondre à au moins 50 % de leurs besoins. Cette initiative est menée en étroite collaboration avec le mécanisme COVAX qui s’efforce de son côté de fournir les 50 % restants grâce à des dons. L’initiative AVAT est pilotée, pour le compte des États membres de l’Union africaine, par les Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies, la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) ainsi que la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), qui fournit les fonds pour acheter les vaccins. Suffisamment de vaccins ont déjà été achetés dans le cadre de cette initiative pour permettre, d’ici à septembre de l’année prochaine, la vaccination par les pays africains de 400 millions de personnes, soit un tiers de la population africaine, pour un coût de 3 milliards de dollars, avec l’appui d’un partenariat innovant noué avec la Banque mondiale.

Depuis le début de la pandémie, le Président de la République française, Emmanuel Macron, défend avec force l’accès équitable de l’Afrique aux vaccins et a été le premier dirigeant à saluer et à reconnaître les efforts menés par les États membres de l’Union africaine pour mettre en place des initiatives comme AVAT. Il a rencontré à plusieurs reprises les dirigeants de l’Union africaine et s’est également rendu en Afrique du Sud où la filiale de l’Agence française de développement Proparco contribue à l’expansion de la plus grande usine africaine de production de vaccins. La France contribuera aussi à la plateforme soutenue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui permettra le transfert de la technologie des vaccins à ARN messager vers le continent africain.

Le gouvernement français est en outre un fervent défenseur du partage des vaccins dans la lutte contre la COVID-19 pour accélérer la couverture vaccinale à l’échelle mondiale et garantir l’accès à une immunisation sûre et efficace contre le virus. En avril dernier, la France a été le premier pays à partager des doses de vaccin dans le cadre du mécanisme COVAX, initiative mondiale en matière de vaccins menée par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), l’alliance GAVI, l’OMS et l’UNICEF. Grâce à son nouveau partenariat avec l’initiative AVAT, le gouvernement français accroîtra encore ces efforts et progressera dans la réalisation de son engagement de partager au moins 60 millions de doses de vaccins d’ici à la fin de l’année 2021."

Cyril Ramaphosa, Président de la République d’Afrique du Sud et Champion de la lutte contre la COVID-19 menée par l’Union africaine a déclaré : « Le don par la République française de 10 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 au continent africain est un geste fort et bienvenu de solidarité humaine et de coopération politique à un moment où le monde en a le plus besoin. Une Afrique plus sûre et en meilleure santé est une condition primordiale pour qu’il en aille de même dans l’ensemble du monde. Je félicite le Président Macron, le gouvernement et le peuple français pour cette contribution importante à la lutte de notre continent contre la maladie et contre la triste mais non inéluctable réalité de l’accès inégal aux vaccins dans beaucoup de régions du monde, en particulier en Afrique. »

Emmanuel Macron, Président de la République française, a déclaré : « La pandémie ne pourra être surmontée qu’à travers une intense coopération entre les acteurs multilatéraux, régionaux et nationaux. Je souhaite que nous agissions ensemble en mettant à profit le savoir-faire et la légitimité politique des dirigeants africains et en s’appuyant sur notre partenariat solide avec l’Union africaine. Dix millions de doses de vaccins AstraZeneca et Pfizer seront donc données par la France à l’Union africaine, qui procèdera à leur distribution, en coordination avec le mécanisme COVAX. Cela illustre ma volonté, en tant que Président de la République française, de me tenir aux côtés des populations africaines pour que nous fassions front ensemble contre la pandémie.

Dernière modification : 02/09/2021

Haut de page