La Chine moteur de l’innovation mondiale en 2010

Selon l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), la Chine aurait déposé en 2010 12 337 brevets sur les 162 900 publiés dans le monde, soit une hausse de 56,2% par rapport à 2009. La Chine, et l’Asie du Nord-Est , ne tirerait pas seulement la croissance mondiale, mais aussi son innovation.

L’augmentation du nombre de demandes internationales de brevets de 4,8% au niveau mondial est ainsi en grande partie portée par la Chine, ainsi que le Japon et la Corée du Sud. Le nombre de dépôt en Chine l’année passée est trois fois supérieur à celui de 2006, et propulse ainsi la Chine au 4ème rang mondial, derrière les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne. Les Etats-Unis, bien qu’ils maintiennent leur position de 1er rang mondial avec 44 855 dépôts, accusent une baisse de 1,7% par rapport à 2009. Les secteurs qui bénéficient de cette progression chinoise sont le domaine de l’ingénierie électrique (+33 %) et des nanotechnologies (+ 220 %). Parmi les dix premières entreprises mondiales innovantes, figurent au 1er rang une entreprise japonaise, suivie du géant chinois des télécommunications ZTE (1 863 demandes) et au 4ème rang l’autre grand acteur chinois du même secteur Huawei (1 528 demandes). Il est à noter que les brevets chinois portent principalement sur la recherche appliquée et peu sur la recherche fondamentale.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 17/02/2011

Haut de page