La Chine et la Russie vont créer d’ici la fin de l’année 2011 une réserve naturelle sino-russe

La Chine et la Russie vont créer d’ici la fin de l’année 2011 une réserve naturelle à la frontière de la province chinoise du Heilongjiang, dans le Nord-est de la Chine, et de la province russe de l’Amour.

Selon M. Jiang Kun, chef du bureau de la protection de l’environnement de la ville de Heihe, le parc occupera une superficie de 130 000 hectares. 70 000 hectares seront situés en Russie dans l’actuelle réserve naturelle russe Simonovsky alors que 60 000 hectares seront créés en Chine. La réserve sera destinée à la protection des animaux sauvages tels que les ours, les chevreuils et les verrats et à la promotion de la biodiversité. Première réserve naturelle située à la fois en Chine et en Russie, elle couvrira de nombreux sites géologiques, des rivières et des îles.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 01/03/2011

Haut de page