La Chine, en tête dans les nuages en 2015

L’entreprise de télécommunications ZTE (Zhongxing Telecom), fondée en 1985, pourrait devenir d’ici 2015 un des leaders chinois en cloud computing.

L’entreprise emploie actuellement plus de 3000 salariés en R&D dans le domaine du cloud computing et envisage de construire un centre global dédié à cette technologie à Nanjing, dans la province du Jiangsu, pour un coût d’environ 16 milliards de RMB (1.69 milliards d’euros). Selon le bureau des brevets chinois, le State Intellectual Property Office, ZTE a été en 2010 la première entreprise en termes de dépôts de brevets en cloud computing, avec 107 demandes contre 94 pour Huawei, la deuxième du classement. Wang Wei, vice-président de ZTE, a annoncé que les produits et les services en cloud computing fournis par l’entreprise pourraient représenter plus de 13 milliards de yuans (1.36 milliards d’euros) en 2011. L’entreprise, dont le siège social est basé à Shenzhen, développe aujourd’hui principalement des téléphones mobiles et des clés 3G+ et propose des infrastructures de réseaux et de télécommunications. Elle emploie plus de 70 000 personnes, dont 52 500 cadres.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 14/06/2011

Haut de page