La montagne : une compétence qui intéresse de plus en plus en Chine [中文]

Le savoir faire de la Coopération Alpes-Sichuan près le Consulat général de France à Chengdu

L’aménagement et le développement touristique et sportif de la montagne est un savoir-faire spécifique français diffusé au Sichuan depuis 2007 par la Coopération Alpes-Sichuan, antenne basée auprès du Consulat général de France à Chengdu, sur les marches de l’Himalaya. Cette compétence est de plus en plus sollicitée aux quatre coins du pays.

Au Sichuan d’abord, l’ouest de la province ouvre régulièrement à cette Coopération des portes que l’on ne pousse pas facilement. Les pouvoirs publics des villes de l’ouest viennent régulièrement à notre rencontre à Chengdu, de Kangding, Dégé, ou encore Siguniang. En août, nous nous sommes ainsi rendus à Jinchuan via Maerkang, à l’invitation officielle des autorités locales et du groupe d’investissement sichuanais STG.

JPEG Et puis, il y a avec la Région autonome du Tibet une relation de longue date déjà et la création de l’école des guides de haute montagne de Lhassa. Son directeur est venu récemment à Chengdu pour évoquer la poursuite de la coopération avec l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme à Chamonix ; celle-ci a accueilli cet été deux guides venus de Lhassa qui ont réussi l’examen d’accès aux formations de guide international ; ce sont deux autres guides de Lhassa qui viennent de s’envoler pour les Alpes françaises et se perfectionner au sauvetage en haute montagne avec les CRS.

L’est et le sud du pays recèlent également des sites uniques au monde, montagneux et/ou campagnards dont les responsables font appel à notre savoir-faire et à notre expérience. Ces dernières semaines, Alpes-Sichuan a été appelée à Zhangjiajie par le vice-maire en charge du tourisme désireux de diversifier le tourisme de découverte par un développement massif des sports de nature, puis à Yangshuo pour accompagner la visite de Bernard Accoyer, dans le cadre du jumelage avec Annecy-le-Vieux. Ces déplacements se font et se feront naturellement en concertation avec les consulats généraux des circonscriptions concernées.

Serge Koenig

Vice-consul et directeur de la Coopération Alpes-Sichuan

Dernière modification : 24/09/2013

Haut de page