L’Orchestre national de Lyon en tournée.

En tournée dans toute la Chine du 29 décembre 2013 au 4 janvier 2014, l’Orchestre national de Lyon, conduit par le chef d’orchestre Léonard Slatkin, donnera deux concerts exceptionnels à Hangzhou et Shanghai.

Pour cette tournée, qui marque la deuxième visite de l’orchestre en Chine – la première eut lieu en 1979 – l’orchestre invitera le célèbre violoncelliste WANG Jian à jouer à ses côtés.

Créé en 1905, réputé pour son expression musicale unique, l’Orchestre national de Lyon (ONL) est à la pointe de la scène internationale de musique classique depuis plus d’un siècle. Avec Léonard Slatkin à la direction artistique, l’orchestre a été invité dans les salles les plus prestigieuses du monde, du Japon aux Etats-Unis en passant par les plus grandes capitales européennes. L’ONL s’est produit avec de nombreux artistes de renommée tels que Yo-Yo Ma, Martha Argerich, Jessye Norman, Krystian Zimerman, Radu Lupu, Vadim Repin, Maxim Vengerov, Gil Shaham et Jean-Yves Thibaudet, et interprète fréquemment les œuvres de compositeurs contemporains tels Pierre Boulez ou Steve Reich.

Léonard Slatkin : un chef d’orchestre 7 fois récompensé aux Grammy Awards

JPEG - 75.9 ko
M. Léonard Slatkin

Ayant réalisé plus de 100 albums, récompensé par 7 Grammy Awards, Léonard Slatkin est un chef d’orchestre contemporain exceptionnel.

Né à Los Angeles dans une brillante famille de musiciens, il commence l’apprentissage du violon à l’âge de trois ans, et se met très jeune au piano, ainsi qu’à la composition. Diplômé de l’Université d’Indiana et de la prestigieuse école musicale Juilliard School, Slatkin a ensuite dirigé de nombreux orchestres de premier rang, comme l’Orchestre symphonique de Boston, l’Orchestre philharmonique d’Israël, l’Orchestre symphonique de Chicago.

Lors de sa dernière visite en Chine en 2008, il dirigeait l’Orchestre philharmonique royal de Londres à Pékin et Shanghai. Pour son prochain concert, très attendu en Chine, le Maestro dirigera, en plus du programme français, une composition de son père intitulée « Carmen’s Hoedown », jouée pour la première fois devant le public chinois.

WANG Jian : Un violoncelliste de renommée internationale

JPEG - 84.7 ko
M. WANG Jian

Repéré très jeune (à 10 ans) par le violoniste légendaire Isaac Stern, alors en visite au Conservatoire Central de Musique de Pékin et au Conservatoire de Shanghai, WANG Jian rejoint l’Ecole de Musique de Yale en 1985. Il y reçoit l’enseignement du violoncelliste Aldo Parisot.

Très vite, il démarre une carrière internationale, et a l’occasion de jouer avec un grand nombre d’orchestres prestigieux tels l’Orchestre symphonique de Philadelphie, l’Orchestre Symphonique de Boston, l’Orchestre symphonique de Chicago, l’Orchestre du Tonhalle de Zurich, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre de Chambre Mahler, le Camerata de Salzbourg, et bien d’autres. Il collabore alors avec les chefs d’orchestre les plus réputés, parmi lesquels Dutoit, Krivine, Sawallisch, Berglund, Eschenbach, Dausgaard, Hickox, Wigglesworth, ou Harding.

En 1979, WANG Jian choisit de jouer le Concerto pour violoncelle No.1 de Saint-Saëns lors de sa première apparition publique avec l’Orchestre Symphonique de Shanghai. En janvier prochain, soit 35 ans plus tard, c’est aux côtés de l’Orchestre National de Lyon qu’il jouera cette même œuvre à Hangzhou, Shanghai et Pékin, des représentations qui promettent d’être exceptionnelles !

JPEG

Dernière modification : 19/12/2013

Haut de page