L’Exposition Universelle de Shanghai 2010

L’Exposition universelle de 2010 constitue un évènement exceptionnel qui donne l’occasion à la Chine, deux ans après les Jeux Olympiques de Pékin, d’accueillir à Shanghai un nouvel évènement d’envergure planétaire.

Se déroulant pendant six mois (1er mai-31 octobre 2010), cette exposition, –la première de ce type organisée dans un pays en voie de développement, promet d’être d’une ampleur inégalée :

  • 192 pays et 50 organisations internationales ont confirmé leur participation ;
  • entre 70 et 100 millions de visiteurs sont attendus ;
  • le thème de l’Exposition -« Une meilleure ville pour une vie meilleure »- place le développement durable en milieu urbain au cœur des préoccupations des organisateurs et des participants ;

Situé au cœur de Shanghai, de part et d’autre du fleuve Hangpu, le site de l’Exposition qui s’étend sur plus de 5km², est conçu pour accueillir non seulement des pavillons étrangers et chinois -toutes les provinces et régions de Chine seront représentées-, des pavillons thématiques, et des pavillons d’entreprises, mais également un « espace des bonnes pratiques urbaines » sur lequel des collectivités territoriales, villes et régions du monde, sont invitées à présenter leurs savoir-faire.

Organisé par un Comité placé sous la tutelle de la Municipalité de Shanghai, en partenariat avec le Bureau International des Expositions, organisation internationale basée à Paris (http://www.bie-paris.org), l’Exposition de 2010 (http://fr.expo2010.cn) est un grand rendez vous qui marquera non seulement l’histoire des expositions universelles mais constituera également une étape importante pour le rayonnement international de Shanghai comme ce fut le cas pour Paris en 1900.

La France, qui fut le premier pays à confirmer sa participation à l’Exposition de 2010 et à lancer la construction de son pavillon, souhaite donner un éclat particulier à sa présence à Shanghai en soulignant la qualité et la diversité de sa relation avec la Chine et en présentant pendant six mois la richesse de sa culture, de ses technologies, de son économie et la diversité de ses savoir-faire.

Organisé par la Compagnie Française pour l’Exposition de Shanghai (COFRES), le pavillon de la France (http://www.pavillon-france.fr) a été conçu comme un écrin. Réalisé par l’architecte Jacques Ferrier sur le thème de la ville sensuelle, il a été pensé pour présenter dans un bâtiment à la structuré épurée et innovante, une multiplicité d’évènements destinés à décliner l’ensemble des expériences sensorielles : la vue qui englobe notamment une exposition permanente regroupant des chefs d’œuvre prêtés par le musée d’Orsay, l’ouïe déclinée autour de nombreuses manifestations musicales ; le goût incarné par un restaurant gastronomique ; l’odorat, le toucher, mais aussi le mouvement à l’image de la fluidité que le pavillon souhaite incarner.

La programmation du pavillon s’articule étroitement avec les nombreux autres évènements organisés dans la ville tout au long de l’Exposition, notamment dans le domaine culturel, en particulier dans le cadre du Festival Croisements (www.faguowenhua.com) préparé par l’Ambassade et le Consulat général de France. L’ensemble des programmes seront prochainement en ligne.

Outre l’ouverture et la clôture de l’Exposition, les grandes dates retenues par la France sont le 21 juin et le 14 juillet. Choisi comme « journée de la France sur l’Exposition universelle » le 21 juin 2010 doit être l’occasion d’organiser dans toute la ville –et pas seulement sur le site de l’Exposition- une grande Fête de la Musique inspirée du concept né en France au début des années 1980 (http://fetedelamusique.culture.fr). Le 14 juillet 2010 sera l’occasion de souligner la présence de la France à Shanghai, notamment de sa communauté.

Trois collectivités territoriales, Rhône-Alpes (voir le site), l’ensemble formé par Paris et l’Ile de France et l’Alsace ont également été retenues pour disposer de leur propre pavillon sur l’Exposition dans « l’espace des bonnes pratiques urbaines ».

Occasion pour les résidents et visiteurs de passage, de découvrir ou redécouvrir la ville fascinante qu’est Shanghai sous un jour unique, l’Exposition universelle est l’affaire de tous : des organisateurs de nos quatre pavillons bien sûr, de l’Ambassade et du Consulat général, mais aussi des entreprises, et de toutes les organisations représentatives de la présence française à Shanghai :

- La Chambre de commerce et d’industrie française en Chine ;
- La Jeune chambre économique de Shanghai ;
- Les Conseillers du Commerce extérieur ;
- Le Cercle francophone de Shanghai ;
- Le Lycée Français de Shanghai.

Elle offre également la possibilité à tous les Français de Shanghai de se mobiliser à titre collectif ou individuel.

Je remercie tous ceux qui à titre divers sont impliqués dans la préparation et le suivi de cet évènement. Je souhaite à chacune et chacun de retirer de son engagement mais aussi de sa participation à l’Exposition universelle de 2010 une expérience unique de son passage à Shanghai, qu’il soit fugace ou prolongé.

Thierry MATHOU,
Consul général de France à Shanghai

Dernière modification : 11/06/2014

Haut de page