L’Association Internationale des Maires Francophones [中文]

L’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) est l’un des quatre opérateurs de la Francophonie, créé en 1979 à l’initiative des maires de Paris, Jacques Chirac et de Québec, Jean Pelletier.

JPEG

L’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) est le réseau des élus locaux francophones de plus de 200 villes dans 49 pays. Elle est l’expression de la solidarité qui les unit et promeut les valeurs qu’ils partagent : le renforcement de la démocratie locale, tant représentative que participative, la valorisation de la place des femmes dans les processus de décision, la gestion planifiée du développement local.

Selon les principes qu’elle énonce sur son site officiel, l’association a pour objectif de "[concourir] à une meilleure gestion des collectivités, [de favoriser] les échanges d’expériences, [de mobiliser] l’expertise territoriale francophone et [de financer] des projets de développement". L’AIMF accompagne ainsi les collectivités locales dans les processus de décentralisation et dans la mise en œuvre des politiques d’aménagement urbain. A travers les formations, rencontres et séminaires qu’elle organise, elle offre aux élus locaux de la Francophonie un espace d’échange, de réflexion et de dialogue autour des pratiques de gestion territoriale. Elle favorise ainsi le renforcement des capacités, les transferts de savoir-faire et la reconnaissance de l’expertise francophone sur la scène internationale.

Depuis sa création, l’AIMF a ainsi soutenu plus de 700 projets dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, du développement durable, du développement économique, de la santé, de l’éducation, de la préservation du patrimoine, ou encore de la modernisation et de la formation des services municipaux. L’association est dirigée depuis sa création par les maires de Paris, elle est ainsi présidée depuis 2014 par Anne Hidalgo.

Dernière modification : 04/08/2014

Haut de page