Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie [中文]

Le 17 mai, plus de 70 pays dans le monde dont la France célèbrent la journée mondiale de lutte contre l’homophobie.

Communiqué du ministère français des Affaires étrangères

En cette huitième journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, nous tenons à rappeler combien il importe de lutter contre les violations des droits de l’Homme fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Trop nombreux encore sont les pays où les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) sont victimes de crimes de haine, de violences et de discriminations, et dans lesquels l’homosexualité reste pénalement sanctionnée, parfois jusqu’à la peine capitale.

Il appartient à tous, États et organisations internationales, de soutenir les actions pour le respect des droits fondamentaux des personnes LGBT et pour l’universalité des droits de l’Homme.

La France, en coopération avec la Commission européenne, a ainsi invité à Paris le 26 mars 2013 les représentants de 56 États du continent européen ainsi que 200 membres de la société civile et d’organisations régionales et internationales. Cette conférence sur les droits des personnes LGBT en Europe s’inscrit dans un processus mondial de consultations sur ces questions, organisées sur plusieurs continents. Les conclusions de ces travaux ont été présentées lors d’une conférence mondiale à Oslo les 15 et 16 avril 2013, à laquelle la France a participé.

La France tient à cet égard à saluer également les efforts déterminés des défenseurs des droits de l’Homme qui luttent au quotidien pour que les droits fondamentaux des personnes LGBT soient respectés. Il y a quatre ans, en cette même journée, nous annoncions la création d’un Fonds de soutien international, cadre innovant visant à fédérer les actions des acteurs engagés dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie. Ce Fonds a depuis lors soutenu la mise en œuvre de projets de coopération, ainsi que la création d’outils de campagnes de sensibilisation sur les droits de l’Homme, l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Présentation de la Journée et des actions de la France

1. Depuis 2005, la Journée IDAHO (International Day Against Homophobia and Transphobia) mobilise les opinions publiques sur les problèmes liés à l’homophobie et à la transphobie, à travers des colloques, manifestations de rue ou événements artistiques.

La date du 17 mai a été choisie pour commémorer la décision de l’Organisation mondiale de la santé, en 1990, de retirer l’homosexualité de la liste des troubles du comportement.

Lancée en 2005 et coordonnée au niveau international par le Comité IDAHO, cette Journée est aujourd’hui célébrée dans plus de 70 pays à travers le monde.

JPEG

2. La France s’engage dans la lutte contre l’homophobie, au niveau national, européen et international. Le 31 octobre, le gouvernement français a adopté un programme d’action qui définit pour la première fois une politique coordonnée déclinée en quatre axes :

  • lutte contre les violences à l’égard des homosexuels et transsexuels,
  • effort d’éducation à l’égard de la jeunesse pour faire évoluer les mentalités,
  • lutte pour l’égalité et contre les discriminations au quotidien, notamment dans l’emploi,
  • action européenne et internationale pour défendre les droits des homosexuels et transsexuels. Notamment, la France soutient les efforts déterminés des défenseurs des droits de l’Homme et des ONG, dont la mobilisation est indispensable dans ce combat que nous menons ensemble. Elle a ainsi créé en 2010, conjointement avec les Pays-Bas, la Norvège et quatre ONG (le Comité IDAHO, ILGA, Amnesty International et la FIDH), un Fonds de soutien international "Droits de l’Homme, orientation sexuelle et identité de genre".

3. Le 23 avril, l’Assemblée nationale française a définitivement adopté la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. La France est le 9ème pays européen, le 14e au monde à autoriser le mariage homosexuel.

Plus d’information sur l’action de la France sur le site du ministère des Affaires étrangères

Dernière modification : 18/05/2013

Haut de page