Journée mondiale contre la peine de mort [中文]

A l’occasion de la 18e journée contre la peine de mort, le consulat général de France à Chengdu se mobilise, avec le réseau diplomatique français et nos partenaires européens : l’abolition de la peine de mort constitue en effet une de nos priorités en matière de droits de l’Homme dans notre action à l’étranger.

La France rappelle son opposition ferme à la peine de mort en tous lieux et toutes circonstances et est engagée en faveur de l’abolition universelle de ce châtiment injuste, inhumain et inefficace.

L’abolition de la peine de mort en France

Portée par l’engagement et le discours à l’Assemblée nationale de Robert Badinter, alors ministre de la Justice, la loi du 9 octobre 1981 a aboli la peine de mort en France.

JPEG

L’abolition de la peine de mort a été introduite dans la Constitution de la Ve République par la Loi constitutionnelle du 23 février 2007.

La Constitution prévoit désormais en son article 66-1 que « nul ne peut être condamné à la peine de mort ».

Dernière modification : 07/01/2021

Haut de page