Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie [中文]

C’est Louis-Georges Tin, un universitaire français, qui, en 2005, a été à l’initiative de la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, observée le 17 mai de chaque année. Car c’est le 17 mai 1990 que l’OMS a supprimé l’homosexualité de la liste des maladies mentales. Cette journée a pour but de promouvoir la diversité et de lutter contre les discriminations à l’encontre des personnes homosexuelles, lesbiennes, bisexuelles ou transsexuelles, en raison de leur identité ou orientation sexuelle.

PNG

L’action de la France

Le plan national élaboré par les autorités françaises pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ pour la période 2020-2023 part du constat que le quotidien des personnes lesbiennes, gays, bi et transgenre demeure empreint de violences et de discriminations.

Les manifestations de haine anti-LGBT+ perdurent même si l’opinion publique a fortement évolué. Selon une étude IFOP, en 2019, 85% des personnes interrogées (contre 24% en 1975), déclarent considérer l’homosexualité comme une manière de vivre sa sexualité comme une autre.

Dernière modification : 17/05/2021

Haut de page