Journée internationale de la traduction [中文]

JPEG

Le rôle des spécialistes des langues

La Journée internationale de la traduction est l’occasion de rendre hommage aux spécialistes des langues et de souligner l’importance de leur travail pour unir les nations, faciliter le dialogue, permettre la compréhension et la coopération, favoriser le développement et renforcer la paix et la sécurité dans le monde.

En tant qu’activité consistant à transposer d’une langue à une autre des notions littéraires, scientifiques ou techniques, la traduction professionnelle — que ce soit la traduction proprement dite, l’interprétation ou la terminologie — est essentielle pour assurer la clarté des messages, maintenir un climat favorable et faire avancer le débat dans le discours public international et les échanges interpersonnels.

Par sa résolution 71/288 adoptée le 24 mai 2017, l’Assemblée générale a désigné le 30 septembre Journée internationale de la traduction, soulignant ainsi le rôle crucial des spécialistes des langues dans le rapprochement des nations et la promotion de la paix, de la compréhension et du développement.

Pourquoi le 30 septembre ?

Le 30 septembre marque le décès de Saint-Jérôme, traducteur de la Bible qui fut reconnu saint patron des traducteurs.

Saint-Jérôme était un moine, natif de Stridon, une communauté qui à l’époque faisait partie du nord-est de l’Italie. Ses ancêtres étant Illyriens, la langue maternelle de Jérôme était un dialecte illyrien. Il poursuivit ses études en philosophie à Rome où il apprit le latin. Plus tard, durant ses voyages et au cours de sa vie, il apprit à maitriser le grec et l’hébreu. Il est connu principalement pour sa traduction de la version grecque de la Bible en latin et de sa traduction partielle de l’Évangile de l’hébreu en grec. Jérôme mourut près de Bethléem le 30 septrembre 420.

Dernière modification : 07/01/2021

Haut de page