Journée internationale de la Femme [中文]

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la Femme, le service de coopération et d’action culturelle de Chengdu a organisé, en liaison avec le pôle gouvernance de l’Ambassade de France à Pékin, un séminaire sur le thème « Egalité homme-femme au travail » le 9 mars dernier.

JPEGCe séminaire était organisé en partenariat avec le nouveau Centre franco-chinois de Recherche d’Innovation de l’Ecole de management de l’Université des Finances et de l’Economie du Sud Ouest, dirigé par Mme Tang Mingfeng , et s’est tenu dans l’amphithéâtre de la Maison des Etudiants de cette université.

Les intervenantes françaises, venues spécialement de Paris, étaient Mme Hélène Périvier, docteur en économie, et Mme Réjane Sénac Slawinski, docteur en Sciences Politiques. Mme Périvier est responsable de PRESAGE, programme de Recherche et d’Enseignement des Savoirs sur le Genre et de l’OFCE-Sciences Po, Centre de recherche en économie de Sciences-Po. Ses thèmes de recherches couvrent le marché du travail, les inégalités entre les sexes, les politiques sociales et familiales. Mme Réjane Sénac-Slawinski est chargée de recherche au CNRS dans l’équipe de recherches sur les Inégalités sociales, chercheure associée au centre de recherches d’études politiques de Sciences Po, et chargée de cours à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Elle a publié plusieurs ouvrages dont « L’ordre sexué –La perception des inégalités femmes-hommes », « La diversité : un problème politique – Citoyenneté différenciée ou République différence ? »…

Leurs interventions ont donc abordé la question : « Des inégalités entre les sexes au partages des responsabilités économiques et politiques en Europe ». Elles ont pu éclairer le passage du constat des inégalités socio-économiques entre les sexes aux politiques d’égalité dans une perspective comparative européenne, en présentant les marchés du travail défavorables aux femmes, et les différentes stratégies mises en place pour répondre à la revendication paritaire au sens de partages à égalité du pouvoir aussi bien professionnel que politique.

Deux intervenants chinois participaient à ce séminaire, à savoir Mme Tao Qing, Professeur à l’école de Management de l’Université des Finances et de l’Economie du Sud Ouest, et M. Jia Fei Jin, maître de Conférence à la même école. Mme Qing est directrice de l’institut HRM (Strategic Human Resource Management), spécialiste du Management des Ressources Humaines ; elle est chercheure associée à l’Association nationale de recherche en Ressources Humaines de Chine. Elle est consultante pour des sociétés dans le domaine de la formation continue en particulier. Elle a donc présenté une étude sur les effets des inégalités homme-femme au travail dans la société chinoise, leurs raisons sociales, économiques et culturelles, et les mesures appliquées pour contrer ces déficiences.

M. Jiafei JIN est maître de conférences, spécialiste des ressources humaines. Il a notamment réalisé une étude sur les sociétés chinoises à capitaux étrangers, et l’impact dans la gestion des ressources humaines. Lors de son intervention, il a pu en particulier présenter une analyse sur l’absence des femmes aux postes de direction dans les organismes chinois, et les diverses raisons historiques et conjoncturelles de cette situation.
Plus de 200 personnes, étudiants et enseignants ont assisté à ce séminaire franco-chinois qui a pu mettre en perspective les analyses européennes et chinoises, et les politiques mises en place pour faire évoluer les inégalités.

Dernière modification : 29/03/2011

Haut de page