Jour de dépassement de la Terre : il est encore temps d’inverser la tendance

En sept mois, l’humanité a consommé toutes les ressources renouvelables que la Terre peut produire en un an. Mais en changeant notre façon de produire et de consommer, il est encore temps d’inverser la tendance.

Les ressources disponibles sur Terre ne sont pas inépuisables

A partir du 2 août, nous vivons collectivement « à crédit » et surexploitons les écosystèmes pour satisfaire notre consommation.

Chaque année, le « jour du dépassement de la Terre » est calculé par l’institut de recherches californien Global Footprint Network. Il désigne le jour où la consommation de l’humanité dépasse les ressources renouvelables disponibles sur Terre.

Changeons notre façon de produire et de consommer pour laisser le temps à la nature de se régénérer

Pour le ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, si nous voulons laisser le temps à la nature de régénérer les ressources indispensables pour nous (air, eau, stock de poissons, stock agricoles…), nous devons changer en profondeur notre manière de produire et de consommer.
[Vidéo] 2 août, jour de dépassement de la Terre : message de Nicolas Hulot

En effet, alors que nous atteignons les limites de notre planète, nous devons amplifier notre mobilisation :

  • en investissant davantage dans les énergies renouvelables ;
  • en soutenant la production agricole locale et l’agroécologie.

« Je crois à un monde qui fonctionnerait à 100 % grâce aux énergies renouvelables. »
Nicolas Hulot

Pour le ministre Nicolas Hulot, avec le plan climat, les Etats généraux de l’alimentation et la loi pour la reconquête de la biodiversité, la France a tous les atouts en main pour construire une transition écologique qui soit « effective, solidaire et au service de chacun des Français ».

Dernière modification : 03/08/2017

Haut de page