Investissements internationaux : la France reste le pays le plus attractif d’Europe [中文]

Le cabinet Ernst&Young a publié le 7 juin son baromètre annuel de l’attractivité des pays européens en matière d’investissements internationaux. La France conserve sa première place, portée la réforme structurelle de l’économie et son plan de relance.

Une première place confirmée. La France reste en tête du Baromètre de l’attractivité, publié par le cabinet Ernst&Young (EY). La France reste ainsi au premier rang européen pour l’accueil des investissements internationaux en 2020.

Au total, ce sont 985 projets d’investissements qui ont été accueillis sur le territoire. Pour la deuxième année consécutive, la France devance le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Industrie, recherche et développement ou encore écologie

Les résultats détaillés montrent que la France se distingue dans un grand nombre de catégories. Elle se hisse ainsi à la première place pour :

- Les implantations industrielles, loin devant ses concurrents, avec 341 projets manufacturiers et industriels contre 153 en Turquie et 112 au Royaume-Uni.
- L’installation de centres de R&D, avec 115 nouveaux investissements en 2020.
- Les emplois créés, avec 30 558 nouveaux emplois en 2020, en progression de 21,6 % depuis 2017.

58% des dirigeants estiment que la France peut devenir un leader mondial en matière écologique d’ici cinq ans.

Enfin, portés par l’effet post-Brexit et l’attractivité financière de la place de Paris, les projets dans le secteur de la finance sont en hausse en 2020 (+23%). La vigueur de ces projets positionne désormais Paris au premier rang des places financières européennes.

Le résultat de réformes pour accroître l’attractivité de la France auprès des entreprises

Selon le cabinet EY, ces bons résultats témoignent de la solidité des fondamentaux de l’économie française, renforcés par les réformes structurelles et pérennes menées depuis quatre ans par le Gouvernement.

Le cabinet note ainsi que la France a notamment pris des mesures fortes en matière de compétitivité : réduction de l’impôt sur les sociétés, réforme du marché du travail, pérennisation du crédit impôt recherche, ou encore réforme de la fiscalité des personnes grâce à la création du prélèvement forfaitaire unique ou de l’impôt sur la fortune immobilière.

En complément, le Gouvernement a également agi pour simplifier les démarches des entreprises et des investisseurs, en particulier à travers la loi pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) en 2019.

La bonne perception des dirigeants internationaux de l’économie française

Par ailleurs, « le maintien de la France à la première place cette année témoigne de l’efficacité des mesures d’accompagnement massif déployées par la France pour faire face aux conséquences économiques de la crise Covid » explique le cabinet EY. Dans ce cadre, les investisseurs étrangers ont renouvelé leur confiance à la France à travers des réinvestissements réguliers sur leurs sites français. 60% des projets relevés correspondent ainsi à des extensions.

Le baromètre confirme également la très bonne perception qu’ont les dirigeants internationaux de l’environnement des affaires français et de la politique économique menée par le Gouvernement : 44 % des investisseurs étrangers jugent France Relance plus performant que les plans de relance adoptés par les autres pays européens, et 56% des investisseurs interrogés prévoient de relocaliser des activités en France.

Pour Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance :

Cet excellent résultat témoigne de la vivacité et de la solidité de notre économie. Depuis 2017, nous avons libéré l’économie française avec la loi Pacte et pris des mesures fiscales fortes pour remettre la France sur les rails de la compétition internationale. Les baisses de l’impôt sur les sociétés et sur le capital, et depuis cette année, la baisse des impôts de production créent une nouvelle fiscalité stable et attractive pour les entreprises. Le déploiement de France Relance poursuit notre action pour favoriser et accélérer l’investissement en France. Avec le président de la République, nous avons fait de la France, le pays le plus attractif en Europe. Nous tenons à garder ce rang à l’avenir.

Dernière modification : 09/06/2021

Haut de page