Interview de M. WANG Ke, directeur du Coq Sportif en Chine

"Le Coq Sportif est né en France, mais l’influence de la marque s’étend à l’échelle mondiale. Dans les années 1980-1990, avec les réformes d’ouverture économique de la Chine, de plus en plus de gens se sont mis à apprécier la marque. En 2004, nous avons créé à Ningbo le « Coq Sportif - Accessoires Ltd. » et avons introduit la marque sur l’ensemble du marché chinois."

JPEG

1. M. WANG Ke, vous êtes directeur du Coq Sportif en Chine. Pourriez-vous nous en dire plus sur l’évolution de l’enseigne sur le marché chinois ?

Le Coq Sportif est né en France, mais l’influence de la marque s’étend à l’échelle mondiale. Dans les années 1980-1990, avec les réformes d’ouverture économique de la Chine, de plus en plus de gens se sont mis à apprécier la marque. En 2004, nous avons créé à Ningbo le « Coq Sportif - Accessoires Ltd. » et avons introduit la marque sur l’ensemble du marché chinois. Après dix ans de développement, nous avons établi nos trois grandes lignes de produit, la principale, à savoir la gamme de vêtements de sports et de loisirs, et nos lignes secondaires, celle des équipements de golf d’une part et de vélo d’autre part.

Pendant ces dix ans qui ont suivi l’introduction du Coq Sportif sur le marché chinois, nous nous sommes lentement développés, depuis l’époque de notre tout premier employé. Nous avons à présent près de 500 employés, 300 boutiques, qui recouvrent la plus grande partie des villes de premier et second rang de Chine. Dans le même temps, grâce à des initiatives très importantes, comme le festival Croisements, nous avons pu non seulement apporter notre contribution aux échanges culturels entre la France et la Chine, mais nous sommes également parvenus à faire connaître à un plus grand nombre de consommateurs chinois le charme unique d’une marque française riche d’une longue histoire. Ces dernières années, le golf et le vélo ont connu un développement accéléré et le Coq Sportif a sponsorisé des événements de grande ampleur en Chine, comme par exemple un tournoi de golf professionnel masculin, le CPGA Tour, et une course de vélo masculine de haut-niveau, le Tour de Chine. Ce type d’événements a grandement aidé à faire connaître la marque auprès du public chinois.

2. Quelle est la présence actuelle du Coq Sportif en Chine ?

Depuis dix ans que le coq sportif est présent sur le marché chinois, les ventes progressent à un rythme régulier. Les ventes de 2014 en Chine ont explosé et l’augmentation annuelle a atteint plus de 35%. Les ventes du Coq Sportif sur le marché chinois pour 2014 approchent le milliard de yuan. Dans les trois prochaines années, notre objectif est de conserver ces 30% de croissance.

3. Le Coq Sportif est presque un emblème de la France en Chine. Quelles sont les valeurs associées à la France en ce qui concerne le sport ?

La France est le pays du romantisme et de l’élégance, un pays qui promeut l’élégance dans le sport. C’est un concept que le Coq Sportif a toujours respecté : le sport avec élégance et souci de la mode. La France est un pays à l’avant-garde des nouvelles tendances. L’idée directrice de la marque est la fusion, à la fois fine et audacieuse, et opérée dans un parfait équilibre, du sport et de la mode, de la tradition et de l’innovation. Cette fusion permet la création de nouvelles valeurs pour la marque, dans un environnement où le secteur des vêtements de sport et de loisir croît sans arrêt.

4. Le siège de l’entreprise en Chine est situé à Ningbo. Pourquoi ce choix ?

Tout d’abord, Ningbo est une ville portuaire, très internationale et très moderne, L’organisation de l’urbanisation est bien conçue, les transports sont pratiques et le développement est rapide. La ville entière est pleine d’une atmosphère propice aux affaires. Ensuite, Ningbo est une ville très développée pour l’industrie du vêtement et un très grand nombre d’excellentes entreprises du secteur y ont vu le jour. Cette atmosphère est très bénéfique pour le développement de la marque.

JPEG

5. Vous êtes l’un des principaux sponsors des événements organisés par le Consulat général de France à Shanghai. Pour vous, est-il important que la marque entretienne ses liens avec la communauté française de Shanghai à travers ces différents événements ?

Le festival Croisements est un ensemble d’événements culturels qui permet chaque année de promouvoir les échanges artistique entre la Chine et la France. Ces événements touchent à des domaines divers : musique, arts plastiques, cinéma. Le Coq Sportif est le premier partenaire stratégique de ces événements à Ningbo et, aussi ces événements contribuent beaucoup à accroître notre visibilité en Chine, auprès de la communauté française de Shanghai en particulier. Cette communauté nous apporte également son soutien, comme la chanteuse de jazz Anne Evenou qui a une certaine notoriété en Chine. Nous nous entraidons et nous soutenons mutuellement dans tous les domaines.

6. Quels types d’opportunités entrevoyez-vous pour le Coq Sportif sur le marché chinois dans les années à venir ?

Avec l’essor du mouvement du Sport pour Tous, les marques d’équipement de sport en Chine vont sans doute connaître un âge d’or. Maintenant, le consommateur ne demande plus seulement des vêtements fonctionnels, mais recherche de plus en plus des vêtements à la mode, en phase avec le design et les tendances. Or le Coq Sportif a toujours mis en avant un concept de « vêtements de sport élégants » et a toujours, année après année, été une marque à la pointe de la mode. La marque se retrouve face à des consommateurs qui demandent des vêtements de sport chic. Pour le Coq Sportif, c’est une occasion en or.

D’un autre côté, avec l’essor de la vente sur Internet, la vente physique se retrouve sur une pente descendante, c’est inévitable. Dans ces conditions, comment faire face aux défis qu’a fait naître le commerce en ligne, comment trouver de nouveaux débouchés, comment répondre à la concurrence qui se développe de jour en jour ?

7. Quelles sont les ambitions de la marque pour la Chine dans le futur ?

Le Coq Sportif est une marque internationale, riche d’une histoire longue de cent ans et qui jouit d’une bonne visibilité et d’une bonne réputation dans tous les pays du monde. Même si le Coq Sportif a déjà acquis depuis 10 ans un certain renom et une certaine présence sur le marché, en tant que marque internationale, il lui reste encore un long chemin à parcourir pour s’imposer en Chine. Si l’on regarde les objectifs de ces dernières années, on voit que les ventes du Coq Sportif ont permis à la marque de doubler son chiffre d’affaire. A plus long terme, néanmoins, le Coq Sportif doit devenir une marque établie parmi les équipementiers de sport chic du pays.

JPEG

Dernière modification : 10/08/2015

Haut de page