Interview de M. Julien Cauche, représentant de l’association Ch’ti Shanghai

JPEG

La Lettre de Shanghai : Le Grand Théâtre de Shanghai a eu le plaisir d’accueillir l’orchestre national de Lille le mois dernier. Les événements estampillés « ch’ti » sont-ils nombreux à Shanghai ?

Julien Cauche : En effet, l’Orchestre national de Lille dirigé par M. Casadesus est l’une des fiertés de la région Nord-Pas de Calais et c’est avec un grand plaisir que de nombreux "chtis expatriés" se joignent à ce type de manifestations qui leur rappelle la "maison".

Ces événements culturels régionaux restent encore relativement rares, mais d’autres moments de retrouvailles entre Ch’tis sont plus fréquents. En effet depuis 2009, et grâce à Loïc Hennocq, l’association Ch’ti Shanghai a vu le jour. Depuis maintenant presque 2 ans avec Julien Bera, nous avons pris le relais pour gérer cette association qui compte environ 200 membres. Cette association a pour but principal de réunir de façon mensuelle les Ch’tis afin de partager des moments conviviaux... souvent autour de quelques bières bien sûr !

JPEG

A noter à ce sujet : La prochaine réunion de l’association aura lieu le 16 octobre.
Contact pour s’inscrire à la lettre d’information de l’association Ch’ti Shanghai : chti.shanghai@gmail.com

La Lettre de Shanghai : Etes-vous en relation avec la Région Nord-Pas de Calais dans le cadre de vos activités ?

JC : A ce jour, nous coopérons régulièrement avec la partie internationale de la chambre de commerce de Lille, avec qui nous échangeons lors de leur passage à Shanghai. Sur Shanghai, aujourd’hui la région N-PDC n’a pas de structure propre, mais le réseau entre les Ch’tis reste important notamment dans certains secteurs d’activités forts tels que la distribution, et les nouvelles technologies.

JPEG

La Lettre de Shanghai : Qui sont les Ch’tis shanghaiens ? Sont-ils particulièrement présents dans un secteur particulier ?

JC : A l’image de la communauté française de Shanghai, les secteurs d’activités sont très divers. Nous ne vous cacherons pas que beaucoup gravitent autour des secteurs de la distribution. Mais nous retrouvons aussi des personnes travaillant pour de grands groupes industriels nordistes. Nous avons parmi nous aussi de nombreux entrepreneurs, et d’autres qui travaillent pour de grands groupes internationaux.

JPEG

La Lettre de Shanghai : Comment les Chinois perçoivent la région N-PDC en France ?

JC : La région N-PDC me semble de plus en plus connue en Chine et surtout dans la jeune génération, grâce notamment aux nombreux d’étudiants qui choisissent les écoles et universités autour de Lille.

De plus, depuis de très nombreuses années les distributeurs nordistes viennent en Chine pour s’approvisionner en produits divers, ce qui a tissé de nombreux liens économiques. Ces mêmes distributeurs développent aujourd’hui leur réseau sur ce marché prometteur.

A titre personnel, j’espère aussi que Lille pourra encore une fois cette saison s’illustrer sur le plan footballistique pour promouvoir notre belle équipe, notre beau stade et plus généralement notre belle région à l’international.

Dernière modification : 29/09/2014

Haut de page