Intervention du Premier ministre devant la communauté française de Wuhan

A Wuhan, le 7 décembre 2013, pour sa troisième journée de visite en République Populaire de Chine, le Premier ministre s’est exprimé devant la communauté française de Wuhan.

Seul le prononcé fait foi.

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Madame l’Ambassadeur,

Monsieur le Consul général,

Mes chers compatriotes,

C’est avec grand plaisir que je viens à votre rencontre à Wuhan ce soir, une des villes les plus francophiles de cet immense pays parvenu au rang de seconde économie mondiale. Je veux vous remercier toutes et tous d’y porter haut les couleurs de la France.

Il m’a paru essentiel de venir vous dire toute l’importance que j’attache aux intérêts français dans une ville appelée à devenir l’une des grandes métropoles de la Chine et où notre présence est à la fois historique et stratégique.

Je suis à vos côtés ce soir pour vous écouter et vous apporter le soutien de mon Gouvernement.

Croyez que j’ai conscience de la place exceptionnelle que représente la France à Wuhan.

Le Consulat général de France a ainsi été la seule représentation étrangère présente dans cette ville pendant 10 ans, de 1998 à 2008, jusqu’à l’ouverture des consulats américain et coréen.

Une telle proximité politique a été facilitée par des liens étroits, noués il y a 20 ans par Citroën puis PSA.

Le secteur automobile a été précurseur d’une présence économique enrichie par l’arrivée importante des sous-traitants. Il a ainsi contribué au développement de la communauté française que vous formez. De moins d’une centaine dans les années 90, elle dépasse aujourd’hui le millier de personnes.

La présence économique de la France est maintenant largement diversifiée et englobe de nombreux secteurs : l’énergie, la grande distribution, la banque, le développement durable, l’environnement, les transports, les secteurs à forte compétence technologique. Très souvent, nos entreprises illustrent avec éclat notre excellence technologique, comme le nouveau site d’Alstom Boiler, ou celui de récemment inauguré de Faurecia.

*

Mes chers compatriotes,

Aujourd’hui, une centaine d’entreprises sont représentée. De nouvelles sont appelées à venir grossir cette liste, je pense notamment à Renault et aux projets d’implantation des sociétés Citelume et Microcred.

Nous voulons porter plus haut encore cette présence économique, et la charger d’un sens nouveau. Le développement urbain durable est un domaine où les autorités chinoises souhaitent nous voir travailler. L’action engagée sous l’impulsion de Martine AUBRY, représentante spéciale du Ministre des Affaires étrangères pour la relation avec la Chine, a permis de définir les contours du projet de construction d’une ville nouvelle durable franco-chinoise. Ce projet impliquera de grandes entreprises françaises et chinoises. Il portera sur les domaines touchant à l’optimisation et l’innovation dans les transports urbains, sur la gestion et le traitement de l’eau et des déchets ou encore sur l’efficacité énergétique des bâtiments. Il complètera plusieurs coopérations engagées ici depuis une dizaine d’années, dans le domaine de l’efficacité énergétique des bâtiments, de l’intermodalité des transports urbains, et de la réhabilitation des quartiers historiques dans le cadre d’une valorisation du patrimoine architectural à Wuhan.

Nous voulons aider la Chine à se doter d’un nouveau modèle de ville. Au-delà des échanges économiques que ce projet contribuera à nouer, il s’agit d’accompagner l’évolution de la société chinoise vers un nouveau modèle de développement.

C’est à Wuhan que nous avons décidé de travailler sur la ville durable. Ce n’est pas par hasard. Car les liens humains, culturels, scientifiques, universitaires, qui nous unissent à Wuhan sont riches et nombreux.

Cette coopération s’oriente ces dernières années vers des opérations de très haut niveau, tout particulièrement en matière de recherche. La construction du laboratoire P4 de haute sécurité biologique sur les maladies infectieuses émergentes en est un exemple ;

Dans le domaine universitaire nous poursuivons avec deux objectifs importants : un objectif quantitatif avec un accroissement du nombre d’étudiants chinois à l’horizon 2015 pour atteindre 50 000 étudiants chinois en France et 10 000 étudiants français en Chine, contre respectivement 35 000 et 7 000 aujourd’hui, et un objectif qualitatif en favorisant des coopérations dans le cadre de partenariats universitaires. Dans ce domaine, le projet d’implantation à Wuhan du Campus de l’Université Aix-Marseille est le premier projet de campus français off shore en Chine.

*

Mes chers compatriotes,

Je voudrais saluer l’immense travail que réalisent dans cette ville de Wuhan les entreprises françaises, leurs cadres et les familles qui les accompagnent dans cette belle aventure qu’est l’expatriation en Chine.

Je veux rendre hommage à tout ce que vous, membres de la communauté française de Wuhan, faites pour notre économie et le rayonnement de la langue et de la culture françaises.

Je vous remercie de votre engagement et des efforts que vous déployez chaque jour. Je sais que les conditions de vie à Wuhan n’ont pas toujours été faciles, mais votre présence ce soir montre que vous savez parfaitement y faire face. L’ouverture de la ligne directe Wuhan-Paris, opérée par la compagnie Air-France, a permis de vous rapprocher de la France.

Dans une expatriation il faut également penser à l’éducation de vos enfants, de plus en plus nombreux à Wuhan.

Les autorités locales, me dit-on, sont extrêmement attentives à ce que ce besoin de scolarisation soit pleinement satisfait.

Elles ont récemment achevé, dans la zone de développement économique de Wuhan, des locaux destinés à abriter, dans un premier temps, l’école française internationale de Wuhan, et qui pourraient accueillir l’ensemble de l’offre scolaire française à Wuhan.

Elles y voient, comme nous, un complément important à l’offre d’enseignement français dans une ville où la croissance rapide et continue de l’activité économique porte d’ores et déjà à saturation les capacités de scolarisation existantes.

Je saisis cette occasion pour remercier la ville de Wuhan de la marque d’intérêt et d’amitié qu’elle manifeste envers la France à travers cette réalisation.

Et je voudrais à cet égard dire l’extrême attention que je porte aux questions de scolarisation des enfants des familles françaises à l’étranger.

Comme vous le savez l’année 2014 sera une année électorale très importante avec les élections le dimanche 25 mai prochain des représentants au Parlement européen et l’élection des Conseillers consulaires. Pour l’élection des Conseillers consulaires, au-delà du vote à l’urne ou par procuration, il vous sera également possible de voter par voie électronique, modalité de vote qui a représenté une innovation majeure particulièrement bien accueillie par les Français de l’étranger à l’occasion des élections de 2012. Je vous rappelle que pour pouvoir voter vous devez être inscrits sur la liste électorale du Consulat général avant le 31 décembre prochain.

*

Mes chers Compatriotes,

Vous vivez dans un pays qui connaît un essor fantastique et en continuelle transformation.
Vous êtes pour la France un atout exceptionnel.
Vous représentez ce que la France a de meilleur : une France qui entreprend, une France qui est audacieuse et dynamique, une France qui réussit.
Vive la République et vive la France !

Dernière modification : 07/09/2017

Haut de page