Installation de GPS dans les bus et les véhicules transportant des matières dangereuses

Les nombreux accidents mortels survenus récemment en Chine ont incité les autorités chinoises à prendre des mesures de prévention. Le gouvernement souhaite en particulier rendre obligatoire l’installation de GPS dans les bus parcourant de longues distances et les véhicules transportant des matières dangereuses d’ici la fin de cette année.

Dotés de systèmes de communication, ces GPS seront connectés à des plateformes de surveillance installées au sein des sociétés auxquelles appartiennent les véhicules ainsi qu’à une plateforme centralisée localisée à Pékin.
L’objectif principal de l’installation de ces GPS est de prévenir les accidents de la route. En effet, les chauffeurs seront avertis s’ils commettent des excès de vitesse ou s’ils conduisent plus de 4 heures ou encore s’ils dévient de leur itinéraire initial (tel que l’entrée dans une zone résidentielle alors qu’ils transportent des matières dangereuses). L’entreprise enverra un message vocal d’avertissement à son chauffeur lorsque celui-ci sera en infraction. Une trace sera gardée dans les plateformes de surveillance et ne sera effacée qu’après que le chauffeur ait été sanctionné par sa société.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 29/08/2012

Haut de page