Importer du matériel temporairement en France

Pour les journalistes chinois, comme tous ceux venant de l’extérieur de l’Union européenne, l’importation de matériel de presse est soumise à une demande d’admission temporaire, qu’il s’agisse de matériel de radiotélévision ou de matériel de presse et photographie.

Comment faire la demande ?

La demande d’admission temporaire simplifiée (dite « Bona fide ») se fait auprès des autorités douanières au point d’entrée terrestre, portuaire ou aéroportuaire dans l’Union (hors transit).

Les formalités sont simples (elles peuvent être menées par le journaliste lui-même, même s’il est préférable d’effectuer cette démarche avec l’aide de l’ambassade du pays d’origine) et rapides (délai normal : environ une semaine).

La demande écrite doit préciser :

- la raison sociale de l’organisme demandeur
- le type de tournage prévu (prises de son, prises de vue, etc.)
- la durée du séjour (indiquer les dates et heures d’arrivée et de départ et numéro de vol)
- le matériel concerné : type, marque, numéro de série et valeur pro forma de chaque équipement (cette liste ne pourra être modifiée après son dépôt
les coordonnées d’un correspondant en France (l’ambassade, par exemple)

À l’arrivée, les journalistes doivent se présenter à la douane de l’aéroport avec :

- leur matériel,
- l’autorisation délivrée par la direction régionale des douanes (ou leur carnet ATA),
- une liste détaillée de leur matériel en 2 exemplaires

Les visas et listes seront vérifiés. L’une sera remise aux journalistes, l’autre conservée par la douane qui, lors du départ des journalistes, vérifiera la sortie du territoire du matériel concerné.

Contacts :

- Direction régionale des douanes de Roissy en France 

Service de la réglementation 

Rue du Signe 

95701 Roissy CDG cedex 

Tél. : 33 1 48 62 62 88 - Fax : 33 1 48 62 66 85 

dr-roissy@douane.gouv.fr

- Direction régionale des douanes de Marseille

Service de la réglementation 

48 av Robert Schuman 

13224 Marseille cedex 02

Tél. : 33 4 91 14 15 08


Les titulaires d’un carnet ATA – document douanier international qui permet d’exporter pendant un an, en franchise, des droits et taxes d’importation, des marchandises, vers plus de 33 pays) sont dispensés de cette procédure.

Dernière modification : 02/12/2015

Haut de page