Hong Kong

Q – Craignez-vous un débordement à Hong Kong suite aux affrontements entre des dizaines de milliers de manifestants et les forces de l’ordre lundi 1er juillet ? Quel rôle jouent la France et l’Union européenne pour essayer d’apaiser cette crise ?

R – La France, avec ses partenaires européens, continue de suivre avec attention les événements en cours à Hong Kong.

Nous réitérons notre préoccupation face aux violences.

Nous appelons à la mise en place d’un dialogue sincère sur le fondement du principe « un pays, deux systèmes », garant du respect de l’État de droit, en particulier de l’autonomie et de l’indépendance de la justice, qui ont fait le succès et la prospérité économique de Hong Kong.

Dernière modification : 09/07/2019

Haut de page