Hommage à la mémoire de Mgr JIN Luxian, évêque de Shanghai [中文]

Le Consulat général de France à Shanghai salue la mémoire de Mgr (Aloysius) JIN Luxian, évêque catholique de ce diocèse, que de nombreux Français ancrés de longue date dans la ville avaient régulièrement la chance de rencontrer et qu’ils avaient appris à respecter.

JPEGAu crépuscule d’une existence exemplaire de la vitalité de la population shanghaienne par delà les vicissitudes d’une histoire riche de grandes joies et de moments plus sombres, le souvenir de Mgr JIN restera celui d’un homme profondément ancré dans la vie de Shanghai : cité où il était né, où il avait entrepris de brillantes études, où il a formé des générations d’étudiants à la théologie la plus exigeante, où il a souffert, aussi, avant de contribuer à la renaissance matérielle et spirituelle qu’on lui reconnaît aujourd’hui.

Depuis son ordination en la petite et délicate église de Dongjiadu lu, au cœur de l’ancienne cité impériale, jusqu’au siège épiscopal de la cathédrale Saint Ignace de Xujiahui, convertie à une époque en simple entrepôt de grain et dont il avait fait restaurer toute la beauté, Mgr JIN se sera dévoué à sa foi et à ses fidèles, riche de l’enseignement reçu de Pères jésuites français en même temps que fier de la tradition philosophique chinoise qu’il citait brillamment.

Corneille, Racine, Molière ou Lafontaine figuraient parmi ses écrivains préférés, et il aimait présenter Bossuet comme une source privilégiée d’inspiration. De ses études à Xujiahui et à Lyon, Mgr JIN conservait l’amitié de grandes figures de l’Eglise contemporaine. Retourné en France à plusieurs reprises, il y fut reçu par les plus hautes autorités civiles et religieuses, lesquelles signalaient toujours la rigueur intellectuelle et la simplicité qui en avaient fait l’ambassadeur attachant d’une ville et d’une communauté en pleine renaissance.

Pour ce travail inlassable de passeur et d’interprète entre nos deux pays, la France adresse à l’Eglise de Shanghai et de Chine ses condoléances les plus sincères.

Mgr JIN avait reçu la visite de Mme Sylvie BERMANN, Ambassadeur de France en Chine, en juin 2011 - JPEG

Dernière modification : 16/06/2014

Haut de page