Hommage à Marguerite Duras

A l’occasion du Salon du Livre de Shanghai, Marguerite Duras, qui aurait fêté son centième anniversaire cette année, est mise à l’honneur. Ecrivain, cinéaste, dramaturge, journaliste, elle a marqué son époque par son écriture tour à tour poétique, politique et visionnaire. Un évènement pluridisciplinaire pour honorer une artiste complète dont les talents transcendent le champ littéraire.

JPEG

Avec plus de 70 œuvres traduites en chinois, Marguerite Duras s’illustre comme l’une des figures intellectuelles contemporaines françaises les mieux connues en Chine. Son œuvre ne cesse de marquer nombre de lecteurs en France comme à l’étranger. Entrée dans la Pléiade en 2011, elle a voué sa vie à l’écriture sous toutes ses formes et a connu un immense succès avec son roman l’Amant, en 1984.

L’artiste Hélène Bamberger livrera un témoignage intime et vivant de leur amitié à travers une exposition de photos de 1980 à 1994. Accompagnant l’écrivain, elle a photographié l’univers qu’elle recréait dans chacune de ses maisons de Paris, Neauphle-le-Château et Trouville : «  Un jour, elle m’a montré une clématite bleu dur sur un mur gris granit, et elle m’a dit : « tu vois, ça c’est l’intelligence » . Elle utilisait des mots comme échauguettes et ombellifères, dont je pensais qu’ils n’existaient pas, parce qu’elle en inventait aussi, en affirmant qu’ils existaient. Tout de suite, j’ai fait des photos ; souvent elle me dirigeait et parfois se mettait en scène. Elle avait une idée très précise de la façon de s’habiller. De la sienne et de la mienne. Avant de la connaître, je n’aurais jamais eu l’idée de photographier un paysage, et encore moins une flaque d’eau. »

L’exposition sera accompagnée d’une intervention de Pierre Assouline, journaliste, écrivain et biographe français qui présentera son documentaire « Le siècle de Marguerite Duras » : un autoportrait singulier de l’écrivain racontée par elle-même au fil d’entretiens, de photographies et d’archives. L’acteur et metteur en scène Didier Bezace, présent à Shanghai pour une pièce de théâtre en septembre, présentera quant à lui, une captation de deux spectacles qu’il a montés autour de son œuvre : « les trois âges de Marguerite Duras ».

Rencontres, débats, lectures, ce cycle de rencontres rend hommage à cette écrivain si prolifique dont l’œuvre est empreinte de modernité.

Dernière modification : 01/07/2014

Haut de page