Réseau de recherche international : Nouveaux matériaux et biomatériaux nanostructurés pour les sources d’énergies électriques renouvelables [中文]

L’IRN MAREES réunit 3 laboratoires français et 3 laboratoires chinois dont deux appartiennent à l’Académie des Sciences de Chine (CAS).

De 2009 à 2012 ces laboratoires ont déjà fait partie du GDRI « Nouvelles approches pour le contrôle de l’eau et les énergies renouvelables via des biocapteurs électrochimiques et des biopiles – CEERBIO » (pilotage par l’Institut Ecologie et Environnement- INEE du CNRS) qui regroupait 11 laboratoires français et 9 chinois.

Le consortium actuel présente des domaines d’expertise complémentaires : systèmes électrochimiques, matériaux nanométriques (nanoparticules, couches minces et nanostructures), caractérisations physicochimiques des surfaces et conversion biologique de l’énergie. L’orientation stratégique de recherche de cet IRN est un programme de collaboration multidisciplinaire dans lequel la science des matériaux est explorée pour développer de nouvelles solutions pour les applications énergétiques.

Le but de l’IRN est d’explorer les mécanismes fondamentaux impliqués dans la conversion de l’énergie chimique en énergie électrique et son stockage par des matériaux catalytiques, des assemblages supramoléculaires et des biomatériaux tridimensionnels.

Dernière modification : 14/08/2019

Haut de page