Gazette de Changhai - 82 : Changhai s’embrase

A la suite de l’incident Oyama, les négociations entre Chinois et Japonais échouèrent, et dès le surlendemain les deux camps envoyèrent des troupes en renfort dans les faubourgs de Changhai. Les Concessions entrèrent de plain-pied dans le conflit lorsque trois bombes furent lâchées par erreur causant de très nombreuses victimes.

Chaque camp se raidit

Une réunion d’urgence fut organisée à Nankin entre autorités chinoises et japonaises à la suite de l’incident Oyama du 9 août 1937 qui avait vu la mort d’un officier japonais pénétrant illégalement dans l’enceinte de l’aéroport militaire de Hongqiao et ayant été tué par une sentinelle chinoise.

Les Japonais exigèrent le retrait du « corps de préservation de la paix », forces de police chinoises ayant l’autorisation de patrouiller dans la ville. Chiang était représenté par le Major Yu Hung-chun. Celui-ci répondit qu’il ne voyait pas pourquoi ses troupes devaient quitter la ville alors que les Japonais avaient envahi le nord du pays.

Les représentants des puissances occidentales ne désiraient en aucun cas voir se répéter les événements de 1932 et poussèrent donc les deux parties à trouver un terrain d’entente.

Rien n’y fit et dès le 12 août, chaque camp envoya des renforts vers Changhai.
Le 13 août, le corps de préservation de la paix échangea quelques tirs avec les réguliers Japonais dans le quartier de Zhabei. Le même jour, quelque dix mille hommes des troupes de débarquement de la Marine japonaise entraient dans les districts de Zhabei, Wusong et Jiangwan.

A la fin de la journée, les renforts de la troisième flotte japonaise bombardèrent les positions chinoises à partir du fleuve. Le même jour, Chiang déclara l’état de « self défense » et de « guerre de résistance » et lança l’attaque des positions japonaises.

Le « Bloody Saturday »

Le temps était fort couvert ce samedi 14 août, et les avions de chasse chinois Boeing 281s livrés en 1936 et Curtiss Hawk III furent lancés sur Changhai à partir de l’aéroport de Guangde situé à 150 km à l’ouest de la ville. Une quarantaine d’avions survolèrent la ville et bombardèrent le quartier général de la Marine japonaise, ainsi que la base de Wusong et les navires ancré sur le Huangpu.

Parmi eux se trouvait de Croiseur «  Izumo » qui servait de navire amiral à la 3ème flotte japonaise.

Le croiseur avait été construit en 1898 en Angleterre et avait participé à la guerre russo-japonaise de 1905. Il avait été mis à la disposition des troupes alliées pendant la première guerre mondiale, puis transformé en navire–école.

Un des avions de chasse tenta de larguer une bombe de 250 kilos sur le croiseur Izumo, mais il rata sa cible et la bombe tomba dans la rue de Nankin, à hauteur du building Sassoon, dans une foule compacte. Peu de temps après, deux autres bombes tombèrent sur l’avenue Edouard VII (Yanan lu), à hauteur du Grand Monde, tuant également les civils qui y étaient.

Le nombre des victimes se monta à 1740 tués et plus de 1800 blessés, Chinois et étrangers confondus.

Les historiens tentèrent de comprendre ce qu’il s’était passé. Une des explications fut donnée par Claire Chennault, un aviateur chevronné de l’US Air Force qui s’était mis depuis juin 1937 à la disposition de Chiang pour entraîner ses pilotes de chasse.
Il prétendit que les pilotes étaient entrainés à larguer leurs bombes à partir d’une altitude de 7500 pieds, or, avec le ciel couvert ce jour-là, ils étaient vraisemblablement à moins de 1500 pieds et n’avaient sans doute pas ajusté leurs tirs.
D’autres prétendirent que les bombes n’étaient pas bien arrimées, et d’autres enfin accusèrent les pilotes de les avoir larguées pour échapper à la chasse japonaise….

Le fait est que cet incident fut certainement l’événement qui fit entrer les Concessions Internationales de Changhai de plain-pied dans ce qui allait être la guerre sino-japonaise.

Ce regrettable incident ne fut que le premier épisode d’une guerre qui allait éclater tout autour de Changhai. C’est ce que nous verrons dans un prochain article. Restez branchés…..

Nankin road le 14 août 1937 - JPEG

Le Grand Monde le 14 août 1937 - PNG

Curtiss Hawk III - JPEG

Boeing 281S - JPEG

Dernière modification : 30/10/2014

Haut de page