Fudan et l’ENS inaugurent leur classe pré-doctorale en sciences humaines

Le vendredi 20 novembre, l’Ecole normale supérieure et l’Université Fudan ont officiellement lancé leur classe française pré-doctorale en sciences humaines.

La cérémonie d’ouverture de la classe pré-doctorale en sciences humaines Fudan- ENS s’est tenue le 20 mars 2015 en présence de M. LIN Shangli, vice-président de l’Université Fudan en charge des SHS, de Mme Amaëlle Mayer, attachée de coopération universitaire auprès du Consulat général de France à Shanghai, de Mme Pascale Delpech, directrice de l’Alliance française de Shanghai, de M. JIN Guangyao, directeur du centre d’études internationales sur le civilisation chinoise de l’Université Fudan, et de Mme Barbara Cassin, chercheur et représentante du labex TransferS (ENS Paris).

JPEG - 44.1 ko
Photo de groupe des participants

La classe pré-doctorale en sciences humaines et sociale est un programme qui s’adresse aux étudiants de master de l’Université Fudan. Formation qui s’étale sur 3 années, elle repose sur une coopération entre l’ENS et les facultés de philosophie, d’histoire, de lettres chinoises et de langues étrangères de l’Université de Fudan. La pluridisciplinarité est au cœur du projet puisqu’outre une formation en français langue étrangère, les étudiants de Fudan bénéficieront de séminaires de plusieurs jours dans un grand éventail de disciplines de sciences humaines et sociales dispensés par des enseignants de l’ENS en mission en Chine.

JPEG - 46.7 ko
Amaëlle Mayer, attachée de coopération universitaire, prononce un discours lors de la cérémonie d’inauguration.

Les créateurs du programme ont en outre obtenu la reconnaissance par l’école doctorale de Fudan de crédits accordés aux étudiants qui suivront ce programme. Les deux parties espèrent ainsi qu’à l’issue de 3 ans d’études, des étudiants francophones de Fudan pourront partir en France effectuer une thèse de doctorat au sein de l’ENS. Fudan a sélectionné une première promotion de 28 étudiants (sur une cinquantaine de candidats) qui a commencé sa formation à l’Alliance française il y a 4 mois.

JPEG - 45.1 ko
M. Lin Shangli, vice-président de l’Université de Fudan, prend la parole.

Le lancement de cette classe franco-chinoise confirme le renforcement des liens entre la France et Fudan, après l’inauguration du centre d’études françaises en 2014 et plus récemment l’accord signé entre l’entreprise Pierre Fabre et cette université.

Dernière modification : 26/03/2015

Haut de page