Forum de Paris sur la Paix : 2e édition du 11 au 13 novembre 2019 [中文]

Pour faire face aux défis persistants d’organisation du monde et aux attaques contre le multilatéralisme, le Forum de Paris sur la Paix continue à agir comme force de mobilisation pour rassembler tous les acteurs engagés et comme incubateur pour faire avancer les solutions concrètes de gouvernance mondiale.

Après une première édition en novembre 2018, la 2e édition du Forum de Paris sur la Paix se tiendra du 11 au 13 novembre 2019, à la Grande halle de La Villette.

Demandez votre invitation pour participer au forum en cliquant ici !

Les objectifs du Forum de Paris sur la Paix

Le Forum de Paris sur la Paix s’inscrit dans la dynamique initiée par le président de la République, Emmanuel Macron, pour réaffirmer l’importance du multilatéralisme et de l’action collective face aux défis actuels.

Pour sa seconde édition, le Forum de Paris sur la Paix reprendra les éléments qui ont fait le succès de sa première édition et en ont fait un événement unique, avec les mêmes :

  • objectifs : encourager la coopération internationale et l’action collective pour un monde en paix ;
  • moyens : présenter, discuter et faire avancer les solutions concrètes et innovantes ;
  • ambitions : renforcer, repenser ou créer de nouvelles règles, normes et bonnes pratiques.

Forum de Paris sur la Paix 2019 : la liste des solutions de gouvernance qui seront présentées

L’appel à projets visait à identifier des projets et des initiatives portés par des acteurs variés de la gouvernance mondiale qui peuvent être soit à un stade avancé de leur conception, soit dans la phase initiale de leur mise en œuvre.

Pensé comme un incubateur pour faire avancer les solutions de gouvernance globale, le Forum de Paris sur la Paix est structuré autour de 6 thématiques :

  • paix et sécurité ;
  • environnement ;
  • développement ;
  • nouvelles technologies ;
  • économie inclusive ;
  • culture et éducation (thématique nouvelle pour 2019).

Une centaine de projets ont été sélectionnés parmi plus de 700 candidatures reçues. Portées par des acteurs clés de la gouvernance mondiale, ces initiatives seront rassemblées cet automne à Paris. Découvrez-les dès à présent !

Le Forum de Paris sur la Paix continue de prouver que dans un contexte difficile pour le multilatéralisme et l’action collective, il reste possible de faire avancer des projets concrets et de lancer des initiatives nouvelles en associant mieux les États et les représentants des organisations internationales et de la société civile.

Un appel à projets universel

À la suite de son appel à projets annuel, le Forum de Paris sur la Paix a reçu plus de 700 candidatures venues de 115 pays du monde entier. Les projets qui ont été sélectionnés sont déployés dans toutes les régions du monde. Cette année, la plupart des projets choisis par le Comité de sélection sont mis en œuvre de façon globale, ou sur plusieurs continents simultanément (48 %). L’autre moitié des projets se déploie principalement en Afrique (12 %), en Asie (11 %), en Amérique latine (10 %) et au Moyen-Orient (7 %).

Une diversité d’acteurs

Les projets retenus sont portés par de nombreux types d’organisations venant de 32 pays différents. Ils sont initiés notamment par des États (8 projets), des organisations internationales (17 projets), des ONG (34 projets), des entreprises (10 projets), des fondations (4 projets) et des think tanks (6 projets). Ces projets sont portés par une très grande diversité d’organisations venant de 32 pays différents. Ils sont initiés notamment par des États (8 projets), des organisations internationales (17 projets), des ONG (34 projets), des entreprises (10 projets), des fondations (4 projets) et des think tanks (6 projets).

Des solutions pour dépasser les discours

Le Forum met l’accent sur ceux qui mettent en œuvre des solutions innovantes pour répondre aux défis transfrontaliers. Les porteurs de projet sélectionnés pourront présenter leur solution de gouvernance du 11 au 13 novembre à la Grande Halle de La Villette à Paris. Cette deuxième édition sera pour eux l’occasion de concrétiser, développer et valoriser leur projet, en touchant des milliers d’acteurs de l’action collective.

Quelques exemples :

Wan Fambul = National Framework for Inclusive Governance and Local Developpement par le Bureau du vice-président de Sierra Léone Paix et sécurité | Afrique (Sierra Léone) Wan Fambul Framework a été créé pour faciliter la gouvernance inclusive, le développement rural durable et centré sur la communauté, menant à des communautés résilientes et cohésives à travers la Sierra Leone. Le projet a mis en place des structures pour résoudre les conflits de longue date et inciter les collectivités à incarner les promoteurs de leur propre rétablissement et développement.
D50 Enterprise Digital Economy Summit par China Electronics Chamber of Commerce (CECC) Économie inclusive | Asie (Chine) Fondé sur la Charte des Nations unies et les principes internationaux établis, Entreprises Digital Economy Summit of Fifty Countries (D50) prône les principes d’équité et de justice, d’ouverture et de transparence, de négociation, de construction collective et de partage mutuel, établissant conjointement une plateforme de consensus pour le dialogue, la communication, la coopération et le développement parmi les économies numériques mondiales.
OKA : facilitating migrant access to information par Igarapé Institute Nouvelles technologies | Amérique Latine (Brésil) L’information est l’une des premières victimes des crises de déplacement. L’application de téléphonie mobile OKA comble une partie de cette lacune en fournissant des données géolocalisées à jour sur les services publics fédéraux au Brésil dans des domaines tels que le logement, l’éducation, la santé, l’assistance sociale et juridique, les communautés, l’emploi et les urgences pour les migrants volontaires et forcés.
Ecosystems, Companies, Sustainable Development : Rating in Protection the Earth par Socio-Ecological Union (SEU) Environnement | Europe de l’est et Asie centrale (Russie) Conformément aux Objectifs de développement durable, l’objectif de ce projet est d’évaluer l’impact environnemental des entreprises sur la biosphère. Les plus grandes entreprises de Russie et du Kazakhstan ont déjà été évaluées. Le projet contribue à une plus grande responsabilité sociale et transparence dans les entreprises dans chaque région du monde, pour chaque entreprise transnationale.
Akhlaquna par la Fondation Qatar Culture et éducation | Moyen-orient (Qatar) Comment pouvons-nous encourager les gens à continuer à faire le bien face aux défis encombrants ? Comment faire primer la vertu et la moralité ? Akhlaquna vise à récompenser et à soutenir les jeunes dans leur recherche du changement afin d’entraîner des répercussions à l’échelle mondiale, d’être reproduite et maintenue étant donné qu’elle dépend de l’effort humain.
Model Drug Law – national engagement in West Afrique and replication in one region par la Global Commission on Drug Policy Développement | Afrique Le projet cible les dirigeants nationaux, les organisations clés de la société civile ainsi que les journalistes afin de renforcer de manière durable et significative la capacité d’amélioration des lois relatives à la drogue en Afrique occidentale. La réplicabilité du projet pourra être appliquée en Afrique de l’est et du sud dans les pays touchés par les circuits d’acheminement de l’héroïne.

Découvrez toute la liste ici

Plus d’informations sur le Forum de Paris sur la Paix

Organisé sur trois jours, cet événement se tiendra à la Grande halle de La Villette du 11 au 13 novembre 2019.

Le Forum de Paris sur la Paix est constitué en association loi 1901. Celle-ci rassemble la Fondation nationale des sciences politiques (Sciences Po), la Fondation Körber, la Fondation Mo Ibrahim, l’Institut français des relations internationales, l’Institut Montaigne et la République française, représentée par le Quai d’Orsay.

Pascal Lamy assure la présidence du Forum. Justin Vaïsse en a été nommé directeur général et prendra ses fonctions le 18 mars 2019.

Recevez votre invitation pour le forum de Paris pour la Paix

Dernière modification : 23/07/2019

Haut de page