Formation continue des enseignants de FLE.

L’université normale de Anqing (Anhui) a accueilli la 4ème rencontre des enseignants de français langue étrangère (FLE) de l’Anhui les 23 et 24 novembre.

JPEG

Initiées par nos services en 2011, ces rencontres de formation permettent aux enseignants de FLE des universités de la province de l’Anhui de se retrouver régulièrement pour partager leurs expériences et échanger autour des problématiques de l’enseignement/apprentissage du FLE.

Cette année le groupe se composait d’enseignants des départements de français des universités partenaires pérennes du Consulat : l’université de l’Anhui (Hefei), l’université d’agriculture de l’Anhui (Hefei), l’université normale d’Anqing (Anqing) l’université normale de l’Anhui (Wuhu) et l’université de technologie de Hefei. A ce groupe d’habitués des rencontres de formation continue se sont joints les enseignants de français langue vivante 1 et langue vivante 2 de l’institut de langues étrangères de l’Anhui (Hefei) et de l’institut de Chizhou (Chizhou). La participation accrue des enseignants chinois de FLE indique l’importance accordée à de telles actions de formation dans une région où la présence française reste minoritaire.

JPEG - 64.6 ko
Conférences et ateliers de formation.

En présence du vice-président de l’université d’accueil, M. Yongxin MIN, et du directeur de la faculté des langues étrangères, M. Tugen HAO, le séminaire a tout d’abord permis aux étudiants de participer à une conférence de Mme Isabelle TERPREAU, responsable du pôle promotion et orientation de l’Espace Campus France à Shanghai. En présentant la vie étudiante en France, elle a ainsi rappelé les apports d’une expérience internationale tant au niveau personnel que professionnel en indiquant des stratégies pour surmonter les difficultés potentielles rencontrées lors d’une expatriation. Elle a également émis des recommandations afin d’assurer une meilleure intégration dans la vie académique et sociale des étudiants.
De nombreux échanges avec la salle ont permis d’apprécier les préoccupations des étudiants chinois désireux de poursuivre leurs études en France, comme le coût de la vie ; l’intégration et la sécurité ; les disciplines académiques accessibles aux étudiants de français de spécialité et la procédure d’évaluation avant le départ en France.

Les enseignants ont quant à eux pu assister à des présentations assurées par trois enseignants français en poste dans trois de ces universités.
M. Yannick VALIN, de l’université de l’Anhui, a dressé un panorama de la littérature francophone issue du mouvement littéraire de la négritude, concept conçu par Léopold Senghor et Aimé Césaire et qui a joué un rôle important dans la reconnaissance de l’identité noire. Replaçant l’avènement de cette littérature dans le contexte historique et social de l’époque, l’intervenant a ensuite introduit des écrivains majeurs des lettres françaises actuelles : Patrick Chamoiseau, Edouard Glissant…
Mme Armelle MANGENOT, de l’université normale de Anqing, a quant à elle proposé des idées concrètes d’activités pédagogiques permettant aux enseignants de rendre l’initiation à la littérature plus attrayante pour les étudiants.
Un troisième atelier a été consacré à l’analyse des niveaux/registres de langue. Suite à une approche théorique générale, M. Simon-Renaud MONSEGU, de l’université normale de l’Anhui, a rappelé les enjeux de la connaissance des niveaux de langue pour les étudiants de FLE. Les enseignants ont également pu réfléchir à l’intégration de ces aspects en classe.

Spectacle des étudiants. - JPEG
Les rencontres des enseignants de l’Anhui sont également une opportunité pour les étudiants de l’université qui nous accueille de mobiliser leurs savoirs et savoir-faire en mettant en scène des pièces de théâtre (« Le bourgeois gentilhomme » de Molière et « Roméo et Juliette » de Shakespeare), des chansons et des poèmes (Jacques Prévert, Victor Hugo).

Dernière modification : 15/08/2014

Haut de page