Fiche conseils - En cas de crise

Fiche de recommandations en cas de crise dans la circonscription du Nord-Est

EN CAS DE CRISE}

Les cas de crises peuvent être très divers : accident de transport (bus, avion…), crise sanitaire (grippe aviaire…), tremblement de terre, cyclone, manifestations avec violence, etc.… Dans chaque cas, il appartient au Consulat général de France à Shenyang de mettre en œuvre les dispositions pertinentes du plan de sécurité. Vous serez informés notamment par sms, par l’intermédiaire de votre chef d’îlot, par courriel.

1. LA CELLULE DE CRISE DU CONSULAT GENERAL DE FRANCE

La mobilisation d’une cellule de crise consulaire est placée sous la responsabilité du Consul général.

Cette cellule a, notamment, pour mission :

  • de réaliser un suivi permanent des évènements ;
  • d’entrer en contact avec votre chef d’îlot et de recenser les informations concernant l’ensemble des ressortissants français résidant dans la zone concernée ;
  • de répercuter ces informations à Paris ;
  • d’assurer le contact avec les autorités locales, de contribuer à diffuser leurs consignes ;
  • de diffuser des messages gradués en fonction de la gravité des événements à la communauté française ;
  • d’effectuer, sur instruction du Consul général, des missions de reconnaissance ou de secours sur le terrain.

Au besoin une cellule de crise peut se mettre en place au ministère des Affaires étrangères, à Paris, chargée de gérer la situation en liaison avec le Consulat général, de traiter les demandes d’information sur les ressortissants français dans la circonscription consulaire (réponse aux familles, à la presse etc.…) et d’organiser le cas échéant les secours depuis la France.

Lors d’une crise, mettez-vous en sécurité, restez joignable à tout moment et suivez les consignes de votre chef d’îlot. N’oubliez pas de vous enregistrer auprès des services consulaires, avec vos proches et votre famille, dès votre arrivée, et de tenir à jour vos coordonnées.

(Les Français de passage peuvent s’inscrire sur le portail Ariane de la rubrique Conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères).

2. LES PHASES D’ALERTE

Quatre phases d’alerte ont été déterminées par le plan de sécurité. Le passage d’une phase à l’autre est décidé par le Consulat général en liaison avec l’ambassade de France. L’évacuation (phase 4) est une décision prise par le gouvernement à Paris.

Phases d’alertes
Phase Français résidents Français de passage
1 Vérification des mesures de précaution Recommandation de ne pas voyager dans les zones de crises. Se signaler auprès du Consulat
2 Rester à domicile Quitter le pays pour ceux qui le peuvent. Rester dans le lieu d’hébergement pour les autres.
3 Regroupement envisageable, contact permanent avec les chefs d’îlot Regroupement envisageable, contact permanent avec les chefs d’îlot
4 Regroupement et évacuation (situation extrême) Regroupement et évacuation (situation extrême)

Phase 1 : Précautions renforcées

Cette phase correspond à une situation de troubles limités, tels que des manifestations, des blocages de route, des grèves multiples, des incidents naturels (inondation, éboulement,…), etc.

Les Français résidents sont invités à vérifier l’état de leurs provisions (nourriture, eau, essence, etc.), à rester en permanence joignable par téléphone portable, et à contacter leur chef d’îlot en cas de problème.

Les Français de passage sont invités à se tenir à l’écart des zones de crise et à se signaler auprès du Consulat. Il leur est conseillé de s’inscrire sur le portail Ariane (accessible à partir du site du consulat ou des conseils aux voyageurs sur le site du ministère des Affaires étrangères). Ils pourront ainsi recevoir les sms d’alerte du consulat et être contactés si nécessaire.

Phase 2 – Phase d’attente - Ne pas sortir

Cette phase correspond à une situation de troubles plus importants ou généralisés, limitant les possibilités de déplacement, tels qu’une circulation restreinte ou dangereuse, la fermeture des bâtiments publics ou des écoles, des agressions sporadiques contre les étrangers, des émeutes, le déclenchement d’une catastrophe naturelle, etc.

Les Français résidents sont invités à rester à leur domicile. Ils seront contactés par leur chef d’îlot et pourront faire état des difficultés rencontrées.

Les Français de passage sont invités, dans la mesure du possible, à quitter la région de crise pour une région plus calme, ou à quitter le pays. Ceux qui sont dans l’impossibilité de le faire doivent rester à l’hôtel qui leur sert de logement. Toute difficulté doit être rapportée au Consulat général.

A ce stade tout déplacement hors votre lieu d’hébergement est déconseillé. Indiquez votre présence à votre chef d’îlot, il vous portera assistance en cas de besoin.

Phase 3 - Phase de regroupement, contact permanent avec les chefs d’îlot

Cette phase correspond à une dégradation de l’environnement pouvant rendre insuffisant le confinement à domicile, telle que des difficultés d’approvisionnement en électricité, eau, nourriture, une situation sécuritaire fortement détériorée, une prise à partie systématique des étrangers, etc.

L’ensemble des Français prépare leur possible regroupement sur les points de rassemblement, selon les instructions des chefs d’îlot pour les résidents, ou du Consulat général pour les Français de passage.

Ces centres de regroupement ont été définis ; leur localisation n’est communiquée qu’en cas de besoin.

Seul le consulat général est autorisé à donner un ordre de regroupement ou d’évacuation, même partiel. Dans ce cas, le chef d’îlot vous invitera à rejoindre le lieu de repli. Dans la mesure du possible, la circulation se fera en groupe et sous la protection des forces de l’ordre.

Les consignes concernant la façon de réaliser le regroupement vous seront données au moment où surviendra la crise. Dans tous les cas, il conviendra de n’emporter que le minimum.

La période de regroupement peut être d’une durée très variable. Le moral de tous et la bonne humeur y sont essentiels. Aussi, est-il, là encore, indispensable de respecter strictement les instructions reçues et de se mettre au service des personnels chargés de l’évacuation.

Phase 4 – Phase d’évacuation Regroupement et Évacuation

Cette mesure ultime est prise par exemple en cas d’affrontements généralisés ou de conditions de vie insoutenables.

Sur instruction de Paris, il est procédé à l’évacuation des Français. Le regroupement se fait sur les points de rassemblement. Dans un tel cas, le poids des bagages auquel chaque personne a droit peut être limité, notamment en cas d’évacuation aérienne (généralement 10 kg par personne maximum).

L’évacuation peut, le cas échéant, s’effectuer directement vers la France ou comporter une étape intermédiaire dans un pays voisin. Cela suppose au moins deux précautions :

- le moment venu, n’être encombré que du minimum afin de permettre au plus grand nombre de nos compatriotes d’être évacués le plus rapidement possible.
- disposer d’argent liquide.

Consulat Général de France à Shenyang
34 Nanshisan Weilu, Heping Dist., 110003, Shenyang
法国驻沈阳总领事馆
沈阳市和平区南十三纬路34号 110003
Tél. 电话 : +86(024) 2319 0000
Fax 传真 : +86(024) 2319 0001
http://www.ambafrance-cn.org/-Consulat-Shenyang-
Numéro d’urgence Shenyang : 138.4009.1125

Dernière modification : 27/04/2017

Haut de page