Exposition des collections du Musée National Picasso à Paris

Cérémonie d’inauguration au Musée d’art contemporain de Chengdu, allocution du Consul général,

dimanche 19 février 2012

Après Taïwan et Shanghai, Chengdu a le grand privilège d’accueillir une collection des chefs d’œuvre de Picasso, le plus grand peintre du XXème siècle, le « génie du siècle », « l’inventeur de l’art moderne ».
C’est donc un très grand honneur pour moi de pouvoir participer aujourd’hui à l’inauguration de cette exposition, qui est sans aucun doute l’exposition la plus importante d’un musée français en Chine depuis les Années croisées France-Chine de 2004-2005.
JPEG
Mais pour prendre la juste mesure de l’importance de cette exposition, il convient de remonter plus loin dans le temps : en effet, et comme vient de le rappeler brièvement Madame Baldassari, l’exposition que nous inaugurons aujourd’hui fait écho à celle ouverte au début des années 80 à l’Institut des Beaux-Arts de Pékin par le Président de la République Française, dont certains d’entre nous se souviennent, et qui, en présentant pour la première fois de son histoire au public chinois des tableaux d’un peintre occidental, c’était déjà Picasso, après la Révolution culturelle, a marqué profondément l’histoire des relations entre la France et la Chine.
On peut retirer de ce rapprochement entre ces deux expositions de Picasso une certitude, à savoir que nous sommes sur la bonne voie de l’ouverture, des échanges, du dialogue et des croisements ; il faut naturellement continuer, même si ce n’est pas toujours facile. Notre présence ensemble aujourd’hui au Musée d’art contemporain de Chengdu est un exemple vivant et concret de cette volonté et de cette vision commune de nos deux pays.

Je tiens à remercier chaleureusement toutes les autorités chinoises, nationales et locales, qui ont permis la réalisation de cet évènement culturel et artistique de grande ampleur : tout d’abord, M. Zhu Minglin, directeur de la société Beijing Bolanjiuzhou, grâce à qui cette exposition est présentée à Chengdu, M. Xie Dingwei, directeur général de la société Tix-Media, qui est à l’origine de la venue de cette exposition Picasso en Chine, l’équipe du Musée d’art contemporain de Chengdu et son directeur M. Lü Peng, et, enfin et surtout, Madame Anne Baldassari, présidente du Musée national Picasso à Paris, dont je tiens à saluer l’engagement personnel fort dans le succès de cette manifestation, ainsi que tous ses collaborateurs.

Je souhaite un très grand succès populaire à l’exposition Picasso à Chengdu et vous remercie de votre attention./.

Dernière modification : 20/02/2012

Haut de page