Expatriés et touristes français : s’inscrire au commissariat chinois

Un étranger arrivant sur le territoire chinois a l’obligation de se faire enregistrer auprès des services concernés du lieu de résidence. S’il séjourne dans un hôtel, cette démarche est assurée par l’établissement qui l’accueille. Dans tous les autres cas, il doit procéder lui-même à cet enregistrement. En cas de manquement, il s’expose à des sanctions, financières ou privatives de liberté.

1- Preuve de régularité du séjour en Chine


Tout citoyen étranger présent sur le territoire chinois doit pouvoir apporter, en toute circonstance et en tout lieu, la preuve de la régularité de son séjour en Chine : à savoir posséder un passeport et un visa valides (conservez-en à tout moment une photocopie sur vous), mais également prouver votre enregistrement au commissariat du quartier.

La demande d’enregistrement doit être effectuée dans les 24 heures à compter de l’arrivée sur le territoire chinois. L’enregistrement se fait auprès du service de la sécurité publique du lieu de résidence :

  • par vous-même ou par votre hôte, si vous résidez chez l’habitant (chinois ou français), en fournissant pour ce faire l’original et la copie des passeports et des visas des visiteurs ainsi que la copie du bail et la copie du document d’enregistrement de l’hébergeur ;
  • ou automatiquement par l’hôtel, dans le cas des touristes qui y séjournent.

2- Sanctions possibles


Faute de respect de cette règle importante, les sanctions financières sont de 500 RMB par jour plafonnés à 10.000 RMB, amende pouvant être accompagnée d’une détention de 5 à 15 jours, voire une reconduite à la frontière assortie d’une interdiction de territoire de 10 ans.

3- Demande de titre de séjour


Les porteurs de visas de long séjour (Z, X1, J1, S1, R, Q1 et D) doivent également solliciter un titre de séjour dans un délai de 30 jours à compter de la date d’arrivée en Chine, auprès du service de la gestion des entrées et sorties du territoire de la Sécurité publique au niveau municipal du lieu de résidence.

4- Pour plus d’informations


Attention : l’inscription devant les autorités de police chinoises ne doit pas être confondue avec l’inscription (facultative celle-là, bien que vivement conseillée), devant les autorités consulaires françaises.

Dernière modification : 27/08/2014

Haut de page