Evénement "Alpes françaises - French Alps" à l’Ambassade de France en Chine

Atout France, l’opérateur de promotion du tourisme ,a organisé l’événement "Alpes françaises - French Alps" à l’Ambassade le 16 octobre 2019, en amont du salon des sports d’hiver de Pékin du 17 au 20 octobre 2019.

En partenariat avec la Région Rhône-Alpes et Club Med, les acteurs français du secteur de la montagne ont échangé avec les agences de tourisme chinoises pour promouvoir les stations et la gastronomie typique de la région.

JPEG
JPEG
JPEG

Discours du Ministre Conseiller de l’Ambassade de France en Chine

JPEG

Mesdames, Messieurs,

Soyez les bienvenus à l’ambassade de France en Chine. Je suis heureux de vous accueillir au nom de l’ambassadeur, qui avait prévu d’être présent mais qui doit finalement se rendre à Diaoyutai.

Nous sommes aujourd’hui réunis à l’occasion du salon des sports d’hiver de Pékin, qui va ouvrir ses portes dans quelques jours. Ce salon est l’un des plus grands salons internationaux multisectoriels sur le thème des sports d’hiver.

Or, la France offre les plus grands espaces skiables au monde et s’est classée en 2018 dans les trois premières destinations de ski en termes de fréquentation, avec 54 millions de journées ski.

Les stations de montagne françaises offraient à l’origine une pratique majoritairement sportive, puis elles se sont progressivement transformées pour proposer aujourd’hui à leurs clients des expériences très variées – culturelles, gastronomiques, festives, de bien-être. On peut donc parler d’un véritable « art de vivre à la montagne ».

Les visiteurs internationaux sont déjà nombreux à fréquenter les massifs français, mais nous souhaitons les faire connaître plus encore, et en particulier en Chine. Le nombre de touristes chinois dans nos stations de ski est encore faible en volume, même s’il affiche une forte croissance.

De plus en plus de professionnels développent des services spécifiques pour mieux accueillir la clientèle chinoise. Par exemple en proposant les solutions de paiement mobile WechatPay et Alipay, ou avec des stations « China friendly » comme aux Club Med de Grand Massif et de Valmorel.

Les professionnels s’attendent en effet à ce que les Jeux Olympiques d’hiver de 2022 dynamisent le marché chinois des sports d’hiver. À l’horizon 2022, justement, ce marché pourrait représenter 300 millions de pratiquants et 800 domaines skiables.

De nombreuses entreprises françaises se sont engagées dans des coopérations stratégiques avec des opérateurs chinois pour leur permettre de bénéficier de notre savoir-faire et de notre expertise dans ce domaine. Je pense notamment à l’aménagement de la montagne ou aux équipements individuels ou collectifs.

Parmi les coopérations réussies, je veux citer :

  • le Club Med et son partenaire Fosun, pour la construction et la gestion de résidences de tourisme ;
  • la Compagnie des Alpes et le groupe Poma, pour l’aménagement et la gestion de la station de Thaiwoo ;
  • l’École du Ski français et le Club Med, pour l’apprentissage de la glisse sur les domaines skiables chinois, avec la China Ski Academy ;
  • ou encore la station de Val Thorens, pour l’accueil et l’entraînement des équipes olympiques chinoises.

Puisque j’ai cité à plusieurs reprises le Club Med, je souhaite saluer la présence aujourd’hui parmi nous de son président, M. Henry Giscard d’Estaing. Ainsi que la présence de M. Antoine Deneriaz, qui est champion olympique de ski.

Vous savez que le Club Med est la propriété du groupe Fosun depuis 2015. Il a ouvert sa première station en Chine en 2010. Il en compte désormais sept, qui connaissent une croissance annuelle de plus de 20%, avec un positionnement sur le tourisme familial haut de gamme.

Cette belle notoriété en Chine permet au groupe de promouvoir ses stations françaises auprès de ses clients chinois. L’objectif annoncé est d’ouvrir un Club Med par an dans les Alpes françaises, ce qui représente un investissement annuel moyen de 100 millions d’euros. Nous avons là un bel exemple de partenariat réussi.

Le ski en France, c’est aussi une région, la région Auvergne-Rhône-Alpes, dont le Comité Régional de Tourisme fédère les stations de sport d’hiver et les opérateurs de la filière montagne présents sur le pavillon France du salon des sports d’hiver de Pékin sous un même label : « French Alps ». Ce pavillon comptera une vingtaine de sociétés partenaires, pour une délégation de plus de quarante personnes.

Le Comité Régional de Tourisme de la région Auvergne-Rhône-Alpes est présent sur le marché chinois depuis plusieurs années, avec depuis deux ans un positionnement très fort sur la montagne en général et sur les sports d’hiver en particulier.

Sachez aussi que, pour les Jeux Olympiques 2022, la Chine a fait le choix d’une coopération sur le long terme avec la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui a déjà accueilli trois olympiades, et dont l’expertise dans l’industrie sportive, l’organisation de compétitions internationales ou encore l’aménagement et la gestion de sites de montagne est mondialement reconnue.

Je veux saluer la présence aujourd’hui parmi nous de M. Laurent Cormier, directeur-adjoint du Comité Régional du Tourisme Auvergne-Rhône Alpes.

Voilà ce que je voulais vous dire en introduction à cette conférence de presse.

Je vous retrouverai un peu plus tard dans la soirée à la résidence de France.

Encore une fois, soyez les bienvenus à l’ambassade.

Merci à vous.

Dernière modification : 21/10/2019

Haut de page