Entretien en visioconférence avec la Chancelière de la République fédérale d’Allemagne, Angela MERKEL, et le Président de la République populaire de Chine, XI Jinping [中文]

Le Président de la République a tenu le vendredi 16 avril avec la Chancelière allemande, une visioconférence conjointe avec le Président de la République populaire de Chine.

Le Président de la République et la Chancelière allemande ont abordé avec le Président XI la perspective des prochaines échéances multilatérales en matière de lutte contre le changement climatique et de protection de la biodiversité, en particulier le sommet sur le climat organisé le 22 avril, le Congrès mondial de l’UICN de Marseille, la COP 15 de Kunming et la COP26 de Glasgow.

Le Président MACRON et la Chancelière MERKEL ont attiré l’attention du Président chinois sur les attentes quant à un niveau d’ambition élevé et à des résultats tangibles sur le climat, en particulier l’objectif de neutralité carbone. En mettant un terme au financement des centrales à charbon, la Chine contribuera de manière décisive à cet objectif. Le Président XI a réaffirmé l’engagement d’un pic d’émissions des gaz à effet de serre d’ici 2030, tout en soulignant la perspective d’objectifs plus ambitieux au niveau local. La Chine a accepté en outre de mettre en œuvre l’amendement de Kigali sur les gaz HFC.

Le Président de la République et la Chancelière allemande ont insisté sur la nécessité d’orienter les financements internationaux vers des projets conformes aux objectifs de développement durable et à l’accord de Paris. La Chine a été invitée à rejoindre la coalition « finance en commun » qui regroupe les banques de développement engagées pour le climat et un développement durable et inclusif.

S’agissant de la protection de la biodiversité, le Président chinois a indiqué que la Chine envisageait de rejoindre la coalition de la haute ambition pour la nature et les peuples, et soutenait pleinement « la Grande muraille verte » au Sahel. Le Président de la République et la Chancelière ont encouragé la Chine à appuyer la création d’une aire marine protégée en Antarctique de l’Est, un traité sur la biodiversité en haute mer et la préservation des forêts en Afrique centrale.

Le Président de la République et la Chancelière ont invité la Chine à contribuer, au sein de l’Organisation mondiale de la santé, à l’amélioration des mécanismes de prévention et d’alerte des épidémies et à une évaluation transparente et indépendante de la réaction à la pandémie. Ils ont convenu que l’initiative ACT-A, y compris la facilité COVAX, était au cœur de la réponse
internationale visant à apporter de manière efficace et équitable aide et assistance aux pays les plus vulnérables.

Le Président chinois a réaffirmé l’engagement de la Chine à améliorer l’accès à son marché et annoncé de nouvelles ouvertures aux investissements étrangers.

Dans le cadre d’une relation globale avec la Chine reposant sur un dialogue exigeant, le Président MACRON et la Chancelière MERKEL ont abordé la question des droits de l’Homme ainsi que la situation en Iran, en Birmanie et en Corée du Nord.

Source : Site de l’Elysée

Dernière modification : 20/04/2021

Haut de page