Entretien avec M. Jean-Maurice Hébrard, Directeur général ERAI Chine

Créée en 1987, ERAI est l’agence du Conseil régional Rhône-Alpes dédiée au développement économique international et au renforcement de l’attractivité de la région Rhône-Alpes. Implantée en 1991 à Shanghai, elle est devenue un des principaux fers de lance de la coopération décentralisée franco-chinoise à Shanghai et sa circonscription et au-delà, sur l’ensemble du territoire chinois.

La Lettre de Shanghai : Présent en Chine depuis plus de 23 ans, ERAI est aujourd’hui une institution bien établie dans le paysage institutionnel français à Shanghai. Pourriez-vous nous rappeler le contexte ayant favorisé le développement de la coopération décentralisée entre la Chine et la région Rhône-Alpes ?

Jean-Maurice Hébrard : La reconnaissance de la Chine le 27 janvier 1964 a constitué le point de départ des relations officielles entre la République populaire de Chine et la République française. 50 ans plus tard, ces relations ont perduré avec le temps et ce, grâce aux nombreux partenariats universitaires, scientifiques, culturels et économiques qui existent entre les deux pays. Rhône-Alpes a été l’une des premières régions françaises à se rapprocher de la Chine, signant le 20 novembre 1986 le premier accord de coopération et d’amitié avec la Municipalité de Shanghai et contribuant ainsi au succès des relations franco-chinoises. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le Président de la République populaire de Chine, M. Xi Jinping, a commencé son déplacement en France par Lyon, témoignant de la place importante que tient Rhône-Alpes pour la diplomatie chinoise.

Vingt-trois ans de présence en Chine ont permis à ERAI de devenir un acteur clé sur ce vaste marché et notamment à Shanghai, avec l’Espace Rhône-Alpes. Après avoir accueilli plus d’1 million de visiteurs pendant l’Exposition universelle de 2010, l’Espace Rhône-Alpes est devenu la vitrine des savoir-faire français et rhônalpins à Shanghai, offrant aux entreprises un panel de services complets et des infrastructures d’exception. Le succès d’ERAI en Chine n’aurait pas été sans la présence terrain des équipes d’ERAI et sans la confiance des chefs d’entreprises. Si plus de 40% des entreprises rhônalpines implantées en Chine sont passées par ERAI, c’est grâce à la qualité d’une équipe franco-chinoise à l’écoute des besoins des entreprises. Aujourd’hui, l’offre intégrée de services proposée depuis mai 2013 par Ubifrance et ERAI à l’ensemble des PME et ETI françaises montrent combien l’initiative rhônalpine créée voilà plus de 25 ans mobilise l’ensemble des acteurs français.

Vue de l'espace Rhône-Alpes - JPEG


LDS
 : Certains des lecteurs de la Lettre de Shanghai ont déjà eu l’occasion de se rendre au restaurant-école Paul Bocuse hébergé dans les locaux du pavillon ERAI. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce lieu ?


JMH
 : A l’occasion de l’Exposition universelle Shanghai 2010, la Région Rhône-Alpes a souhaité pouvoir valoriser et promouvoir l’ensemble de son territoire et de ses savoir-faire au sein de son Pavillon Rhône-Alpes.

ERAI a donc soutenu l’Institut Paul Bocuse dans la création d’un restaurant-école au 4ème étage du Pavillon Rhône-Alpes. Le concept de ce restaurant-école depuis sa création est de proposer une cuisine française soignée qui met en avant le patrimoine gastronomique de la région Rhône-Alpes dans un cadre singulier et moderne qui revisite l’ambiance des traditionnelles brasseries de la région. Au-delà de la partie restauration, le restaurant-école Institut Paul Bouse Shanghai permet chaque année à 80 étudiants chinois de se former à la pratique du service et aux techniques de la cuisine française. Encadrés par des diplômés de l’Institut Paul et des étudiants en stage, se développe un enseignement innovant construit sur une approche multiculturelle qui participe à la promotion des entreprises et produits rhônalpins. Le restaurant-école est ouvert au public du mardi au dimanche, pour le déjeuner et le diner. L’Institut Paul Bocuse propose également des cours de cuisine et un service traiteur pour vos événements.

Restaurant-école de l'Institut Paul Bocuse - JPEG


LDS  : Les régions françaises restent relativement peu connues du public chinois. Quels sont les atouts que la région Rhône-Alpes souhaite mettre en avant auprès des touristes chinois ?

La clientèle chinoise est de plus en plus à la recherche de nouveautés et de variété. En voyage en Europe, elle souhaite découvrir plus longuement la France (notre pays étant l’un des pays préférés des touristes chinois en Europe). Elle s’intéresse également à l’œnotourisme, les croisières, aux savoir-faire locaux, etc. En Rhône-Alpes, elle apprécie :

-  la beauté et la variété de nos paysages (Chamonix Mont Blanc, Lac d’Annecy, Evian au bord du lac Léman, vignoble du Beaujolais) ;
-  la qualité de notre environnement ;
-  le Patrimoine UNESCO et le shopping des marques (Le Printemps, Galerie Lafayette, Vuitton, Hermès, Dior…) à Lyon ;
-  L’art de vivre notamment nos vins et notre gastronomie.

Notre région est en outre très facilement accessible depuis la Chine avec un vol direct avec Air China Beijing-GVA et depuis Paris CDG.

JPEG - 220.3 ko
Lac de Montriond - Vallée d’Aulps
ERAI


LDS  : [Le Président de la Région Rhône-Alpes M. Jean-Jack Queyranne se rendra à Shanghai au mois d’octobre]. Quels sont les principaux projets d’avenir de la Région Rhône-Alpes en Chine ?

La Région Rhône-Alpes et la Municipalité de Shanghai entretiennent une coopération riche et diversifiée depuis 28 ans. Les domaines concernés sont l’économie, l’enseignement supérieur et la recherche, l éducation et la formation professionnelle, la santé, la culture et le sport. La Région Rhône-Alpes et la Municipalité de Shanghai entendent poursuivre leurs efforts pour continuer de développer des relations de confiance entre les acteurs rhônalpins et shanghaiens.

Le déplacement officiel du Président Queyranne sera l’occasion de lancer officiellement l’Espace Rhône-Alpes à Shanghai comme Maison de la France à Shanghai, en présence de représentants du gouvernement français.

Cette mission sera également l’occasion d’annoncer la création, au sein de l’Espace Rhône-Alpes, de l’institut franco-chinois du Vin et de la Vigne. Cet institut animé par l’Université du Vin de Suze-la Rousse proposera des formations théoriques et pratiques pour les professionnels (restaurateurs, hôteliers, importateurs…) comme pour les amateurs de vin qui souhaitent approfondir leur connaissance du vin pour mieux en apprécier les arômes et la diversité. Des dégustations, présentations, évènements, animations permettront de découvrir les vignobles, les terroirs, les vins et la culture de Rhône-Alpes.

Dernière modification : 29/09/2014

Haut de page