Emploi à Shanghai : acteurs et évènements incontournables

Afin de favoriser l’insertion de nos compatriotes sur le marché du travail, de nombreux acteurs se sont mobilisés et plusieurs initiatives ont vu le jour à Shanghai :

La Chambre de Commerce et d’industrie française en Chine :

PNG

Etablie en 1992, la Chambre de Commerce et d’industrie française en Chine (CCIFC) est une structure associative privée dirigée par un bureau composé de 30 élus appartenant à la communauté d’affaires française en Chine. Par l’ampleur de son réseau, la CCIFC est aujourd’hui la troisième chambre française dans le monde. La CCIFC :
-  accompagne les entreprises françaises à chaque étape de leur projet d’implantation
-  anime la communauté d’affaires française à travers son Business Club, plateforme d’échanges et de networking,
-  développe les intérêts de ses membres en sollicitant les acteurs économiques et politiques français et chinois.

La Rubrique Emploi du Petit Journal de Shanghai

Cette rubrique du Petit Journal est régulièrement alimentée par des Offres d’emploi. C’est un service proposé gratuitement aux institutions et aux associations. Pour les entreprises, ce service est proposé à 800 RMB l’annonce publiée une fois à la Une du site et de la newsletter.

La Jeune Chambre économique de commerce

La JCEF de Shanghai est une association loi 1901 à but non lucratif affiliée à la Junior Chamber International, ouverte aux jeunes français de 18 à 40 ans dans le but de :
-  mener à bien des actions concrètes pour aider à résoudre des problèmes économiques, sociaux et culturels liés à la ville
-  favoriser l’engagement et l’interaction de ses membres avec la société shanghaienne
-  former par l’action ses membres pour en faire de meilleurs citoyens

JPEG
Plusieurs projets incubés au sein de la JCEF volent aujourd’hui de leur propres ailes : Shanghai Young Bakers, et la 19ème édition du Forum Travailler Ensemble qui s’est tenue en juin dernier à Shanghai, par exemple. Le FTE, c’est une journée de « speed business meeting », où responsables opérationnels de PME et grands groupes se rencontrent pour créer de nouvelles synergies. L’équipe JCEF a réussi à rassembler quelques 60 entreprises avec plus de 150 représentants et 200 meetings individuels à la clef, en une journée !

PNG

Cette année a été créée la commission Intuition RH qui propose des conférences et des ateliers pour mieux se préparer au marché de l’emploi en Chine. La commission BizNest quant à elle s’intéresse aux problématiques de l’entreprenariat en Chine et anime un réseau relationnel d’entrepreneurs aguerris.

La Lettre de Shanghai a rencontré Gwendoline GONZALES de BizNest Shanghai :

JPEG
LDS : Pouvez-vous présenter brièvement Biznest Shanghai et son équipe ?

G.G : La Biznest Shanghai est une commission de la Jeune Chambre Economique Française (JCEF), qui a été créée en 2007, et dont le but est d’accompagner les entrepreneurs en Chine. Pour ce faire, nous organisons tous les mois des conférences et des ateliers, visant à apporter des informations spécifiques sur des thèmes liés à l’entreprenariat, et nous animons une plate-forme d’entrepreneurs et d’experts, qui permet de favoriser des synergies au sein de cette communauté.
L’équipe Biznest est dynamique et diverse. Elle se compose actuellement de 6 membres, également entrepreneurs, employés ou étudiants, francophones mais pas seulement français puisque nous comptons une mexicaine, un chinois et un italien, Andrea Vercellotti, qui prend d’ailleurs la direction de l’équipe pour l’année 2015.

LDS : En quoi Biznest Shanghai favorise la recherche d’emploi et l’insertion des Français sur le marché du travail à Shanghai ?

G.G : La Biznest Shanghai favorise avant tout la création d’entreprise. De plus, le réseau Biznest, qui compte plusieurs centaines de personnes actives sur Shanghai, peut également orienter les personnes en recherche d’emploi vers d’autres personnes qui pourront les aider. Les événements Biznest donnent lieu à des rencontres avec les entrepreneurs et les entreprises, et sont de bonnes occasions pour les étudiants qui cherchent à se mettre en contact avec le monde du travail. Biznest et la JCEF en général ont des liens établis avec les principales institutions et universités françaises et étrangères.

LDS : Quels ont été les moments forts de l’année et quels sont les projets à venir ?

G.G  : Biznest est devenu un des réseaux les plus connus et actifs dans la communauté des jeunes entrepreneurs en Chine. En 2014, nous avons organisé 6 conférences et 5 ateliers, sur des thématiques telles que les stratégies e-marketing en Chine, le Lean Start-Up et la Culture du cadeau dans les affaires en Chine, pour terminer par une soirée de Noël afin de remercier tous nos intervenants.

Outre les conférences et ateliers qui continueront en 2015, les projets à venir sont la co-organisation du forum « Women in Leadership » le 25 mars avec notre partenaire Roberto&Co, et la publication sur le site de la JCEF d’un document « Entreprendre en Chine », qui recense les informations utiles à la création d’entreprises en Chine.

Propos recueillis par Florence GEOFFROY

Dernière modification : 17/09/2019

Haut de page