Edito du Consul général

JPEG

Le sait-on suffisamment ? De nombreuses collectivités territoriales françaises, des villes mais aussi des départements et des régions, ont noué certaines depuis de nombreuses années des coopérations très denses en Chine.

C’est tout particulièrement vrai pour Shanghai et sa région, qui pour les Français a toujours fait office de « porte d’entrée » en Chine. Les flux sont incessants. Ces derniers mois se sont succédées d’importantes délégations, notamment de la ville de Rouen, pour son jumelage avec le port de Ningbo, de la ville de Bourgoin-Jallieu, avec Wujiang, de Nice, avec Hangzhou. Dans quelques jours nous accueillerons M. Jean-Jack QUEYRANNE, le Président de la région Rhône-Alpes dont le jumelage avec la ville de Shanghai remonte déjà à plus d’une vingtaine d’années et a conduit à des réalisations très concrètes. La plus visible est le pavillon ERAI que beaucoup d’entre vous connaissent pour son remarquable Institut Paul Bocuse mais qui a de nombreuses autres activités. Evoquons également la Maison du Languedoc-Roussillon, portée par Sud de France Développement, qui est active à Shanghai depuis 2007, notamment dans le domaine de la promotion de produits viticoles.

Les activités culturelles de nos collectivités territoriales ne sont pas en reste. Tout particulièrement dans le domaine musical. Nous avons eu le bonheur d’écouter il y a quelques jours l’orchestre de Lille et nous apprêtons à recevoir dans quelques jours la visite de celui de Paris, ainsi que du Ballet de Marseille.

Enfin, le dynamisme des associations régionales des Français de Shanghai illustre les liens de proximité naturels que nos régions contribuent à retisser, loin de notre pays.

Dans un pays aussi immense que la Chine, bouillonnant de tant d’énergie créatrice, témoignant tant d’appétit pour notre culture et notre art de vivre, recelant tant de potentialités pour nos entreprises, toutes les bonnes volontés françaises ne sont pas de trop. Nos collectivités territoriales jouent un rôle important dans le rayonnement de la France en Chine.Ce mois-ci La Lettre de Shanghai est donc consacrée plus particulièrement à leur action.

Dernière modification : 06/10/2014

Haut de page