Edito du Consul général

A Shanghai comme partout dans le monde, le mois de mars sera celui de la Francophonie.

Avec 274 millions de locuteurs en 2014 sur tous les continents, la langue de Molière ne s’est jamais aussi bien portée. En 2050, le nombre d’hommes et de femmes s’exprimant en français devrait atteindre plus de 700 millions, dont 85 % d’Africains. Le poids des francophones dans la population mondiale passerait ainsi de 3 à 8%.

JPEG

La langue française jouit en Chine, et à Shanghai en particulier, d’une aura exceptionnelle, entretenue par le vaste réseau des Alliances françaises et de notre coopération éducative et universitaire. On compte aujourd’hui 70.000 « apprenants » du français en Chine, et l’intérêt des Chinois pour le français ne cesse de croître.

Plus de 17.000 étudiants apprennent le français à l’école ou à l’université dans notre circonscription, et plus de 10.000 suivent des cours au sein de nos Alliances françaises de Shanghai, Hangzhou et Nankin.
Plusieurs associations font également vivre l’esprit de la Francophonie, en particulier le Cercle francophone, dont il faut saluer le dynamisme. Car la langue française transmet aussi et surtout des valeurs, de liberté, d’égalité, de fraternité.

C’est dans cet esprit que plusieurs pays francophones se rassembleront à Shanghai à l’occasion de la 20e Fête de la Francophonie, pour célébrer à travers la langue française, la diversité culturelle et linguistique. De nombreux évènements, gratuits et ouverts à tous, se tiendront du 10 au 31 mars dans notre circonscription : des projections de films, des rencontres avec des écrivains et des pièces de théâtre.

La Lettre de Shanghai vous propose à cette occasion l’interview exceptionnelle des écrivains Tahar Ben Jelloun et Yasmina Khadra, ainsi qu’un hommage à Assia Djebar. Je vous invite aussi à découvrir la diversité de la francophonie au travers d’entretiens avec des résidents francophones à Shanghai, de la Belgique au Bénin.

Dernière modification : 09/03/2015

Haut de page