Edito du Consul général

Ce mois-ci, la Lettre de Shanghai revient sur l’importante visite que vient d’effectuer ici, le samedi 31 janvier, le Premier ministre de la République française, Monsieur Manuel Valls.

JPEG

Placé sous le signe de la diplomatie économique, ce déplacement était avant tout destiné à expliquer de la façon la plus claire possible aux investisseurs, étudiants et touristes chinois qu’ils sont les très bienvenus dans notre pays.

Pour cela, devant près de 400 invités à majorité chinois, des chefs d’entreprise, des journalistes et des relais d’influence dans les milieux universitaires et des arts, réunis au musée de l’Urbanisme de la ville de Shanghai, le Premier ministre a prononcé un discours exposant les atouts de la France qui est « un grand pays » et une « grande puissance économique ». Il a présenté les réformes actuellement menées en France pour améliorer la compétitivité, rendre le tissu économique, fiscal et professionnel plus lisible et aussi simplifier les transactions entre la France et la Chine.

Toujours dans le même souci, le Premier ministre a également rencontré les dirigeants de huit très grands groupes industriels chinois qui ont tous des projets d’investissements en France. Auprès d’eux, il a souligné que la France était ouverte aux investissements chinois, avait de grands atouts comme des pôles industriels d’excellence mondiale et une recherche scientifique reconnue mondialement, et une politique en faveur de la compétitivité et de l’innovation, grâce notamment au dispositif du crédit d’impôt-recherche.

Le Premier ministre a aussi souhaité mieux comprendre le modèle économique des entreprises françaises en Chine et les soutenir. Il a inauguré le nouveau centre « Recherche et Développement » du groupe Michelin, qui aura pour mission principale de concevoir des pneumatiques « verts », à basse consommation d’énergie, destinés aux véhicules de tourisme et aussi aux poids lourds sur le marché chinois de la première monte et du remplacement. La visite a été suivie par une table ronde sur le thème de l’innovation en Chine réunissant des directeurs de centres R&D d’entreprises françaises implantées à Shanghai et dans sa région et certains dirigeants de groupe (« le club R&D »). Plus tard dans la journée, le Premier ministre a rencontré des entrepreneurs français de Shanghai. Il a insisté sur ce point : les Français devaient avoir davantage confiance en eux et être conscients de la force de leur pays et de son histoire. Avoir plus de deux millions de Français qui travaillent et tentent leur chance à l’étranger était une chance pour notre pays.

L’entretien avec le maire de Shanghai, M. YANG Xiong, a confirmé la place particulière qu’occupe la France dans cette ville, ce que traduit le dynamisme de ses entreprises, le poids de sa communauté expatriée et sa participation aux grands événements comme ce fut le cas pour l’Exposition universelle. Les célébrations du 50e anniversaire des relations diplomatiques ont eu un très grand retentissement. Le Premier ministre n’a pas manqué d’évoquer les sujets d’intérêt pour la communauté française, en particulier le projet de nouveau campus du lycée français dans le district de Yangpu.

Pour terminer, le Premier ministre a rencontré autant de membres de la communauté française, près de 800, que pouvait en contenir le jardin de la résidence. Dans son allocution, il a notamment appelé les Français de Shanghai à faire vivre « l’esprit du 11 janvier » en redonnant toute sa force à la citoyenneté, à nos valeurs, à la laïcité. Avec la Chine qui « partageait cette volonté de construire un avenir digne de son passé », le partenariat franchissait de nouvelles étapes, notamment dans le domaine économique. Si nous voulions être davantage présents en Chine, nous devions aussi, en retour, accueillir davantage d’entreprises chinoises en France. Les Français de l’étranger, particulièrement ceux de Shanghai, apportaient une contribution essentielle au rayonnement de la France et à la croissance de son économie. Ils représentaient ce que notre pays a de meilleur : une France ouverte, généreuse, qui entreprend, innove et réussit.

Dernière modification : 09/02/2015

Haut de page