Droits de l’homme : le Conseil affaires étrangères adopte des conclusions sur les priorités de l’UE en 2019 dans les enceintes des Nations unies compétentes en matière de droits de l’Homme

(Bruxelles, 18 février 2019)

Le Conseil a adopté ce jour des conclusions sur les priorités de l’UE en 2019 dans les enceintes des Nations unies compétentes en matière de droits de l’Homme. Il réaffirme la détermination de l’UE à promouvoir et protéger les droits de l’Homme, la démocratie et l’État de droit, qui jouent aussi un rôle essentiel pour assurer la paix et une sécurité durable.

L’UE continuera à dénoncer les violations des droits de l’Homme et les atteintes à ces droits, quel que soit l’endroit où elles sont commises, à engager les acteurs étatiques et non étatiques à prévenir ces violations et atteintes et à y mettre immédiatement fin, ainsi qu’à veiller à ce que justice soit faite et que des comptes soient rendus.

L’UE utilisera l’ensemble des instruments et enceintes existants pour honorer ses engagements à l’égard des droits de l’Homme et promouvoir les droits de l’Homme à l’échelle mondiale, notamment dans le cadre du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, de l’Assemblée générale des Nations unies, du Conseil de sécurité des Nations unies et de toute autre enceinte pertinente, dans le respect du traité UE et de la charte des Nations unies.

L’UE répète que tous les droits de l’Homme doivent être réalisés dans le monde entier, aussi bien les droits civils et politiques que les droits économiques, sociaux et culturels, et qu’il n’existe pas de hiérarchie des droits de l’Homme.
Chaque année, le Conseil adopte des conclusions sur les priorités de l’UE dans les enceintes des Nations unies compétentes en matière de droits de l’Homme.

Dernière modification : 21/02/2019

Haut de page